Les soins de beauté selon la diététique traditionnelle chinoise

Diététique chinoise - Bol de soupe avec baguettes

« Manger trop d’aliments amers fera faner la peau et affaiblira la pilosité, manger trop sucré entraînera des douleurs aux os et la chute des cheveux, manger trop d’aliments acides fera flétrir les muscles et les lèvres ; il s’agit des lésions par les 5 saveurs. »

C’est ce qu’on peut lire dans un ouvrage rédigé il y 2 200 ans au sujet de la médecine traditionnelle chinoise (Huangdi Nei Jing Classique Interne de l’Empereur Jaune)!

L’excès de sucré et les « douleurs aux os »

Ce qu’on voit le plus fréquemment dans l’alimentation d’aujourd’hui est précisément l’excès du sucré, qui est une cause importante derrière les 3 principaux motifs qui amènent les gens à consulter en acupuncture. À la clinique, les consultations concernent en effet souvent douleur, l’inflammation et les problèmes articulaires.

Le mal de dos, plus précisément la lombalgie, et les épicondylites sont suivies de près soit par l’ostéoarthrite du genou, la cervicalgie, ou encore les tendinites aux épaules ou l’épine de Lenoir, selon la saison. Toutes sont en effet des « douleurs des os ». Effectivement, selon le Huangdi Nei Jing, l’excès de la saveur sucrée dans l’alimentation peut prédisposer à ces pathologies de « douleurs aux os » ainsi que les aggraver.

La beauté vient de l’intérieur

L’obsession historique de l’immortalité, c’est aussi le culte de la jouvence éternelle, la quête du beau, de la beauté, tant intérieure qu’extérieure. Une alimentation neutre, ou corrective selon le terrain à équilibrer, favoriserait l’expression de la beauté ainsi que le maintien de cet éclat à travers le temps, malgré le vieillissement normal des chairs et des fonctions vitales.

La beauté implique que les organes internes et les tissus fonctionnent normalement. Ce concept exclue-t-il la beauté aux malades et aux personnes âgées? Bien sûr que non, c’est dire que le potentiel esthétique d’un individu, peu importe son stade de développement, s’atteindrait par la recherche d’une vitalité optimale à la situation qui lui est propre.

Diététique chinoise - Vieillissement naturel de la peau d'une personne âgée

Les soins alimentaires de la peau selon la diététique chinoise

La peau est le plus grand organe du corps humain. Sa texture et son apparence peuvent donner des indices sur le dynamisme interne des fonctions vitales ainsi que sur la santé en général d’une personne. Il est important de noter qu’un problème de la peau n’est pas toujours considéré grave pour autant.

L’alimentation correcte selon la diététique chinoise est un pilier très important des 5 branches de la médecine traditionnelle chinoise pour corriger les problèmes de peau provenant de déséquilibres des organes internes.

Si l’acupuncture esthétique est utilisée comme facial médical, ou encore comme alternative au liftings chirurgicaux, qui permettent de traiter rides, ridules et rides d’expression, la diététique traditionnelle chinoise des soins de beauté accorde beaucoup d’importance aux soins alimentaires de la peau.

Le but des soins alimentaires de la peau est de la protéger en renforçant sa résistance aux agressions externes en plus de retarder son vieillissement.

Selon la médecine traditionnelle chinoise, la peau est l’ouverture du poumon, un organe yin, qui occupe une relation intérieure/extérieure avec le gros intestin, un organe yang. La peau est un émonctoire. C’est dire qu’elle doit pouvoir « respirer ».

La peau :

  • Absorbe et élimine
  • Est responsable d’absorber la lumière pour synthétiser la vitamine D dans sa couche graisseuse
  • Élimine par ses pores les sécrétions, notamment celles des glandes sudoripares et sébacées
  • Est nourrie par la bioélectricité (le Qi, prononcé « Tchi ») et le sang

Les soins alimentaires de la peau selon la diététique chinoise

C’est ainsi qu’on peut lire dans les textes classiques de médecine traditionnelle chinoise des énoncés tels que ceux-ci, démontrant bien comment la peau est réellement en symbiose avec l’organisme en entier :

« Les abcès qui causent des démangeaisons sont liés au coeur. »

« Le poumon domine la bioélectricité et se manifeste par la pilosité et la peau. »

Vieillissement prématuré et diététique chinoise

Le vieillissement prématuré provient soit d’un déséquilibre des organes internes ou des agressions répétées du tissu cutané par les éléments. Pour que la peau retrouve et conserve tout son glow, les organes internes doivent absolument fonctionner normalement. Elle doit également être protégée des agressions externes comme l’exposition prolongée au soleil, les insectes, le vent, le froid, la chaleur, l’humidité et la sécheresse. La peau vieillira également plus rapidement si la bioélectricité est faible, s’il y a présence de congestion sanguine (souvent traduite par « stase ») du sang ou encore s’il y a ce qu’on appelle un « déséquilibre dans les rapports entre la bioélectricité et le sang ».

Les principales orientations thérapeutiques pour retarder le vieillissement cutané visent à favoriser la bioélectricité, à nourrir et activer le sang ainsi qu’à équilibrer ces deux fonctions interreliées.

Certains aliments sont donc à prioriser dans l’alimentation selon la diététique traditionnelle chinoise des soins de beauté.

En voici quelques exemples :

  • Le longane, un fruit tonique des fonctions sanguines
  • Le concombre de mer, un animal marin stimulant le yang du rein, aussi connu comme « le viagra de la mer »
  • Le concombre de jardin, qui est une source de nicotinamide mononucléotide, qui permet d’activer le métabolisme cellulaire chez l’animal
  • La carotte, autrefois cultivée comme remède, puis comme fourrage, et maintenant comme aliment santé
  • Le tofu, même s’il ne faut pas en abuser de par sa nature fraîche, est un aliment fonctionnel nutritif
  • La banane, de nature froide et humide (attention : à limiter ou à proscrire en cas de mucosités)
  • Les noix, dont les amandes et les noix de noyer
  • Les graines de citrouille
  • La trémelle blanche, un champignon blanc

Bon appétit et bonne santé!

Références

Diététique des quatre saisons, diététique de médecine chinoise, Chen Jun, Pierre Sterckx, Presses universitaires Guang Ming, 2002

Huangdi Nei Jing, Classique Interne de l’Empereur Jaune, Classique de médecine traditionnelle chinoise, publié il y a 2 200 ans

Plus à propos de :
, ,
Avatar
Olivier Roy
olivier@clinique-shanti.com

En date de 2019, Olivier Roy compte 15 ans d’expérience en tant que professionnel de la santé. Les 13 dernières années ont été dédiées à la pratique clinique de l'acupuncture, dont l’acupuncture obstétrique et pédiatrique ainsi que l’acupuncture dans le cadre de protocoles de fertilité, pour la performance sportive, la réhabilitation de blessures autant pour les sportifs professionnels que ceux qui font ça dans leur salon, les retraités qui ont décidé de rester actifs et les voyageurs venus de loin pour trouver l’expertise québécoise. Olivier Roy mène une pratique privée basée à Montréal et administre aussi régulièrement des traitements aux patients en milieu hospitalier. www.laclinique.net

Pas de commentaires...

Écrire un commentaire

  • Sign up
Lost your password? Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.