Le miso : un aliment favorisant l’immunité

Le miso est un aliment ou plutôt un condiment méconnu des Nord-Américains. Il est utilisé dans la cuisine asiatique depuis plus de 2 500 ans.

Un peu d’histoire :

Au Japon, le miso est l’équivalent du fromage pour nous. Sa préparation est minutieuse et variée. La pâte peut être à base de céréales, de légumineuses et d’épices. Les plus communs sont le miso de riz, de soja et d’orge. Ils se présentent tous sous différentes couleurs (comme la bière) allant du blanc au brun rougeâtre. C’est un condiment, car il remplace le sel. Il nous procure la saveur umami (en bref, un goût savoureux) qui la première fois sera à apprivoiser! Un peu comme toutes les fermentations, plus elle est longue, plus c’est goûteux! Ce qui est intéressant, c’est qu’il est organique, non pasteurisé, fermenté et donc beaucoup plus assimilable par l’organisme humain que le sel. Ajoutez-le à vos vinaigrettes, à vos soupes et vos marinades, mais attention ne le cuisez pas, il perdra ses précieuses enzymes alimentaires!

Les propriétés du miso :

Étant fermenté, il procure au corps des probiotiques naturels. On appelle les probiotiques naturels des symbiotiques.

« Les symbiotiques, par opposition aux probiotiques, sont une culture vivante fermentée et complète qui fournit tout ce qui est nécessaire pour soutenir l’environnement intestinal, y compris la survie et la colonisation des microbes, la diversité des bactéries, les nutriments digestifs hautement biodisponibles, un terrain sain, et bien plus qui soutient votre flore. Ils sont naturels, sûrs, et comme source de nourriture unique, vont bien au-delà d’une capsule pleine de cellules bactériennes. » ― Source

Ce type d’aliment gourmand soutient le microbiote intestinal humain. Il le nourrit, le fortifie et favorise l’immunité. Les protéines du miso sont décomposées en acides aminés ; comme il contient les 8 acides aminés essentiels à notre alimentation, il est complet. Il est donc très digeste en plus de favoriser la digestion du bol alimentaire.

Il contient aussi des vitamines et minéraux tels que la vitamine B et du sodium. Il procure donc au corps des effets relaxants et alcalinisant, en plus d’équilibrer le rapport acidité/alcalinité et de favoriser l’évacuation de nos déchets quotidiens par les reins et les intestins. Il est aussi riche en enzymes alimentaires, un autre élément essentiel à notre digestion et souvent trop absent de notre alimentation moderne.

Je suis convaincu que le miso se classe parmi les médecines de la plus haute gamme possible : celles qui aident à prévenir les maladies et qui renforcent le corps lorsqu’on les pratique au quotidien. ― Dr Shinichiro Akizuki, Directeur de l’hôpital Saint Francis, Nagasaki, 1965 et 1980, cité dans Shurtleff et Aoyagi, The Book of Miso, 1983.

Conclusion :

Le miso est un aliment chélateur, antioxydant et protéiné favorisant l’immunité, la digestion et la vitalité! Au Québec, nous avons la chance d’avoir les Aliments Massawippi qui sont fabricants de cette pâte miraculeuse. Ils sont passionnés de fermentation et fabriquent le miso dans leur atelier artisanal des Cantons-de-l’Est. Pour vous motiver à en manger, je vous partage ma recette simple et savoureuse de soupe miso.

Soupe miso
 
Préparation
Cuisson
Temps total
 
PAR:
PORTIONS: 1 à 2 portions
INGRÉDIENTS
  • 1 c. à soupe de Miso Massawipi (orge ou riz)
  • ¼ tasse de vermicelles de riz
  • Le jus de ¼ de citron
  • Un peu de gingembre râpé
  • 2 c. à thé de tamari sans gluten
  • 1 c. à soupe d'algues Aramé coupées au ciseau
  • Un petit bouquet de brocoli
  • 1 main pleine de pousses variées
  • Coriandre, champignons blancs et 1 c. à soupe de graine de sésame grillées pour décorer
  • 500 ml d’eau
MÉTHODE
  1. Faire bouillir l’eau, les vermicelles et le brocoli pendant 3 à 4 minutes.
  2. Lorsque les pâtes sont prêtes, ajouter le citron, le miso, le tamari, les algues et retirer du feu.
  3. Servir avec les pousses et garnir avec la coriandre, les graines de sésame et les champignons émincés.
  4. Savourer!
NOTES ET ASTUCES
Variations :
- Mettre du basilic à la place de la coriandre.
- Ajouter un peu d’ail dans l’eau bouillante.
- Bouillon simple : miso + eau + tamari + citron.
Avatar
Émilia Sirois
emilia@vertlasource.com

Naturopathe, coach alimentaire et spécialiste en santé digestive, Émilia Sirois conjugue ses forces pour vous partager les bienfaits d’une alimentation thérapeutique. Certifiée en communication à l’Université du Québec à Montréal, c’est l’aspect humain, la sociologie et la communication qui la fascine lorsqu’elle offre des consultations privées. En ajout à sa formation en communication, elle a complété sa formation en naturopathie au collège de naturopathie Christian Limoges (CNCL) en 2008. De plus, en 2013, elle a suivi une formation en santé digestive (irrigation du côlon) avec Claude Hamel au CNCL. Cela fait maintenant plus de 10 ans qu’elle oeuvre dans le domaine de la santé alimentaire. Elle a débuté à offrir ses services à l’académie de Crudessence et ensuite, elle a fondé sa clinique et complété une formation en permaculture avec Bernard Alonso. À cela s’ajoutent plusieurs lectures et formations autodidactes. En 2012, elle a travaillé en partenariat avec Gabrielle Samson et depuis, elle soutient les principes d’une alimentation hypotoxique. Ces principes s’ajoutent aux enseignements de l’alimentation vivante et de l’herboristerie qu’elle promeut tout en s’adaptant au mode de vie, aux besoins et aux capacités de chacun! emiliasirois.com

Pas de commentaires...

Écrire un commentaire

FORGOT PASSWORD ?
Lost your password? Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.
We do not share your personal details with anyone.