Courgettes grillées sur haricots mungo au curcuma, sauce mûres et menthe

Courgettes grillées sur haricots mungo au curcuma, sauce aux mûres et à la menthe

Je vous propose à nouveau un plat très coloré et créatif qui égaiera joliment vos papilles et votre quotidien. Nous y rencontrerons des mûres, qui se révèlent un formidable ingrédient dans un plat salé. À vos paniers !

C’était la période des mûres, elles étaient juteuses, parfumées, acidulées, parfaites à déguster dès la cueillette… et là, il n’en reste une poignée ? Si c’est le cas, il faut la garder précieusement pour cette recette. Les mûres se marient en effet très bien avec les petits oignons blancs tout juste revenus. Avec une pointe de sel et une touche de menthe séchée, on obtient un goût profond, très différent de celui la mûre fraîche auquel on est habitué…

La préparation de cette assiette est simple mais il y a trois étapes : la cuisson des haricots mungo avec des épices et des noix de cajou, la cuisson très rapide des courgettes qui vont simplement se colorer sous le grill du four et enfin la préparation très simple de la sauce. Mais ne nous y trompons pas, c’est un plat très nutritif grâce aux haricots mungo qui sont des légumineuses, riches en

C’est sur la décoration que l’on pourra s’amuser, si on le souhaite : chercher une disposition des courgettes qui donne un peu de volume, répartir les différentes couleurs dans l’assiette, et même utiliser d’autres ingrédients frais comme touche de décoration. Sur ces photos, j’ai utilisé des fleurs de bégonia, qui sont comestibles et possèdent une saveur acidulée prononcée qui convient bien à la recette.

Courgettes grillées sur haricots mungo au curcuma, sauce aux mûres et à la menthe
 
Un plat très nutritif grâce aux haricots mungo, les mûres se marient ici très bien avec les petits oignons blancs tout juste revenus avec une pointe de sel et une touche de menthe séchée.
PORTIONS: pour 2 personnes
INGRÉDIENTS
Haricots
  • ¾ de tasse de haricots mungo décortiqués
  • 1 dizaine de noix de cajou
  • de l’huile de coco ou d’olive
  • ½ cuillère à café de curcuma en poudre
  • ½ cuillère à café de cumin en poudre
  • ½ cuillère à café de coriandre en poudre
  • 2 pincées de sel marin
Courgettes
  • 1 courgette pas trop grosse
  • de l’huile de coco ou d’olive
Sauce aux mûres
  • 1 oignon frais (juste le bulbe, pas la tige)
  • 1 quinzaine de mûres
  • 4 petites feuilles de menthe séchées
  • Du sel marin au goût (1 pincée au minimum)
MÉTHODE
  1. Mettre les haricots à chauffer avec les épices dans un petit fond d’huile de coco ou d’olive (2 cuillères à café environ).
  2. Quand les épices sentent bon, ajouter les noix de cajou et de l’eau jusqu’à bien doubler le volume qu’occupent les haricots dans la casserole.
  3. A feu vif, attendre l’ébullition puis couvrir et baisser un peu le feu. On vérifiera la cuisson 15 minutes après, au plus tôt ! Si les haricots ne se délitent pas un peu, ce n’est pas encore cuit. Ajouter de l’eau au besoin.
  4. Découper l’oignon en tout petits cubes et les placer dans une petite casserole avec de l’huile d’olive ou de coco, sur feu très doux. Remuer souvent.
  5. Quand les oignons sont translucides, ajouter les mûres, 2 cuillères à soupe d’eau, la menthe et le sel.
  6. Laisser cuire à feu très doux jusqu’à ce que les mûres se délitent un peu et commencent à faire une sauce avec des morceaux. Eteindre alors le feu et laisser reposer en couvrant.
  7. Laver et découper la courgette dans sa longueur, en bâtonnets pas trop gros.
  8. Les badigeonner avec un tout peu d’huile de coco ou d’olive et les passer sous le grill en surveillant toutes les minutes : il faut les retirer dès qu’ils commencent à être colorés.
  9. Vérifier la cuisson des haricots, puis les disposer sur deux assiettes en répartissant ensuite les courgettes et la sauce aux mûres qui est désormais plus rose que noire ! On peut faire une jolie décoration grâce à des fleurs de bégonia ou de bourrache…
Ôna Maiocco
ona@super-naturelle.com

Ôna Maiocco est une créatrice et auteur culinaire qui s'intéresse à inventer des recettes toujours plus colorées, saines et éthiques. Guidée par son émerveillement pour l'ingrédient végétal, elle cultive la beauté du goût au quotidien à travers son blog et les ateliers de cuisine qu'elle anime à Paris.

1 commentaire
  • Mamapasta
    Publié à 07:49h, 31 octobre Répondre

    Et on peut manger la bourrache et le bégonia…ce qui ne gâche rien….Les mungo je les mange plutôt en dessert, mais en salé, pourquoi pas ? (les mures c’est râpé!)

Écrire un commentaire