Risotto aigre-doux au lait de coco, pêches et mélasse balsamique

Risotto aigre-doux au lait de coco, pêches et mélasse de vinaigre balsamique

Les étals de marché me font de l’œil avec tous leurs fruits et légumes frais colorés, mais c’est mon nez qui m’a fait pencher du côté des fruits odorants. Et, j’ai « pêché »… des pêches. Je n’ai pas pu résister, même si elles ne sont pas (encore) de saison.

Il fallait qu’elles sentent drôlement bons pour que je craque. Car en règle générale, j’aime réellement mieux manger salé que sucré. Par contre, je suis une « accro » du mariage sucré-salé et/ou aigre-doux, et ça, hiver comme été.

Alors comment et avec quoi marier mes pêches ? Mon défi culinaire « aigre-doux » était lancé.

La saveur aigre-douce

Le saviez-vous ? La vraie saveur aigre-douce est l’heureuse combinaison de l’acide et du sucré. Mais on pense souvent qu’il s’agit de l’amer plutôt que de l’acide. C’est aussi une association typique en cuisine asiatique.

Je suis donc partie sur l’aigre-doux… et ma foi, je dois avouer que le résultat est parfaitement stupéfiant. J’ai eu de la chance en partant car les pêches et le vinaigre balsamique réduits (même sans le sirop d’érable) nous donnent ce petit côté sucré ainsi que légèrement acidulé. Deux pour un. Le cocktail parfait.

Et le lait de coco là-dedans ? Il arrondit les angles et permet un mariage plus nuancé et harmonieux des saveurs.

<h3?Sulfites et intolérances / allergies alimentaires

Si vous êtes sensibles aux sulfites, ce qui est fréquent lorsque l’on est intolérant et/ou allergique au gluten ou autres ingrédients, et que vous n’avez pas accès à des vins certifiés « sans », je vous conseille de tout simplement le remplacer par du bouillon.

Dans la recette d’aujourd’hui, j’ai d’ailleurs utilisé du bouillon de légumes au lieu du traditionnel vin blanc associé au risotto, et le résultat est tout aussi délicieux, quoique différent.

La mélasse de vinaigre balsamique

Faire la réduction du vinaigre balsamique est maintenant un grand classique en cuisine. Ce qui sort des sentiers battus dans ce cas-ci, c’est l’ajout de sirop d’érable. Cela lui donne un arôme réellement unique, parfait pour servir avec des fruits frais de style figues, fraises, etc. Je vous invite à essayer et adopter ce surprenant mélange !

Le mariage du riz, lait de coco, sauge, thym et pêches est déjà en soi une surprise en bouche, mais avec la mélasse de vinaigre balsamique et sirop d’érable, là, ça explose. Il faut vraiment la goûter cette mélasse pour en croire ses papilles.

La recette : Risotto aigre-doux au lait de coco, pêches et mélasse de vinaigre balsamique

Ingrédients pour le risotto :
  • ¼ tasse d’huile d’olive
  • 3 échalotes françaises finement hachées
  • 2 tasses de riz à risotto (j’ai utilisé du « arborio »)
  • 2 boîtes de conserve de 400ml chacune de lait de coco (je n’ai pas pris le lait allégé)
  • 200 ml de bouillon de légumes (ou du vin blanc)
  • Le jus d’1/2 citron
  • Sel, poivre au goût
  • 4 pêches coupées en fines tranches
  • 1 c. à soupe de chaque : sauge et thym (frais de préférence), si utilisés séchés, couper la quantité de moitié
Ingrédients pour la mélasse de vinaigre balsamique :
  • ¾ tasse de vinaigre balsamique (pas besoin d’en prendre un cher)
  • 2 c. à thé de sirop d’érable
Méthode et préparation pour le risotto :

1. Dans une grande poêle profonde ou une casserole, faire chauffer l’huile d’olive à feu moyen.

2. Y faire revenir les échalotes jusqu’à ce qu’elles soient transparentes, mais pas dorées ou brunies.

3. Incorporer le riz et la sauge, et faire revenir pendant 1 minute ou 2, jusqu’à ce que le riz aussi devienne transparent.

4. Réduire un peu le feu et ajouter le bouillon de légumes ou le vin blanc.

5. Attendre que le riz ait absorbé le bouillon en remuant régulièrement, avant d’ajouter d’autre liquide.

6. Ajouter le lait de coco, une louche à la fois.

7. Poursuivre jusqu’à ce que le riz soit al dente, environ 20 minutes.

8. Éteindre le feu.

9. Incorporer le jus de citron, le sel et poivre au goût.

10. Ajouter la moitié des tranches de pêches et mélanger.

11. Servir le risotto décoré du reste des pêches et de thym et l’arroser de la mélasse de vinaigre balsamique.

Méthode et préparation pour la mélasse de vinaigre balsamique :

1. Verser dans une casserole, le vinaigre balsamique et le sirop d’érable.

2. Faire chauffer à feu doux, jusqu’à ce que le mélange ait réduit d’un peu plus de la moitié de la quantité de départ.

3. Il arrive que lorsque ce mélange fige lorsqu’il refroidit. Il suffit alors de le chauffer dans un bol d’eau bouillante (mini bain-marie) pendant quelques secondes.

Plus à propos de :
, ,
Nathalie Chausseau
nathalie@vertmanature.com

Nathalie Chausseau de « Vert Ma Nature » est chroniqueuse et naturopathe spécialiste en alimentation santé et sans gluten. À travers ses ateliers culinaires, articles et vidéos, elle donne des trucs pratico-pratique pour une cuisine santé simple, rapide et toujours saine. Elle démontre, une recette à la fois, que manger santé ce n’est plus « grano », mais totalement gourmand et sexy !

9 commentaires
  • LadyMilonguera@Un siphon fon fon...
    Publié à 04:08h, 28 mars Répondre

    Ce risotto a tout pour me plaire !

  • auroreinparis
    Publié à 07:25h, 28 mars Répondre

    Risotto au lait de coco, avec des pêches, du vinaigre balsamique … Ces idées sont géniales, j’ai hâte d’essayer !

  • Rue des Commères
    Publié à 12:09h, 29 mars Répondre

    Bonjour, oui, vous pêchez en proposant une recette à base de pêches en mars. Bio, vert… C’est bien à la condition de ne pas polluer la planète à tort sur une senteur qui est loin d’être « bio », « verte » ou accessible à tout le monde en cette saison. Je note cependant votre recette, pour cet été. Cordialement. Dan

  • nathalie
    Publié à 04:09h, 30 mars Répondre

    @Lady et @aurore : Pas d’hésitation à avoir. Lancez-vous, vous ne le regretterez pas. À la maison, Chéri a mangé le reste de la casserole pendant que je prenais les photos ! J’ai dû refaire le plat pour le souper. ;)

    @Rue des Commères : Je vous donne tout à fait raison Dan… mais si on y va par là, pour manger local (et pas forcément bio) en habitant au Québec, nous ne mangerions jamais de riz (provenance Inde ou Asie), lait de coco (idem que le riz), pêches (les plus proches sont produites en Ontario au-delà de 100km si je me souviens bien, et seulement disponibles en juillet-août), encore moins du citron (Floride), de l’huile d’olive (Europe) et du vinaigre balsamique (Europe). Ouf.

    À vrai dire, ici, nous n’avons pas la même chance climatique-géographique que vous avez en Europe.

    Ceci dit, votre commentaire reste pertinent, et ô combien réel, mais à ce compte-là, nous n’aurions pas d’aussi belles recettes à offrir sur nos sites, à par l’été avec nos produits frais, quelques produits céréaliers et légumineuses locaux produits en (trop) petites quantités.

    Merci de votre passage et commentaire. Cordialement, Nathalie. :)

  • Docteur Maguy Nicole
    Publié à 09:59h, 08 avril Répondre

    Peut-être pourrions nous mettre tout le monde d’accord avec de très bonnes conserves de pêches faites maison (pêches du jardin bien sûr) de toute façon, merci pour cette recette excellente qui amène un peu de soleil dans ce printemps difficile :-)

  • Anej
    Publié à 13:13h, 23 juillet Répondre

    Recette testée ce soir! Et toute ma famille a aimé, ce qui est vraiment exceptionnel… Ma famille étant très traditionnelle, mes recettes étant vegan/santé/originales en général, je ne parviens jamais à les mettre tous d’accord. Et là, cette recette pourtant encore plus originale que ce que je fais d’habitude (le sucré-salé me tente/plaît rarement), qui fait l’unanimité! Bravo!

  • nathalie
    Publié à 06:15h, 25 juillet Répondre

    Wouahou Anej!! Un GROS merci d’avoir pris le temps de venir l’écrire ici. Ça me fait réellement chaud au coeur de voir que c’est une réussite pour vous et votre famille aussi.

    Merci pour votre témoignage. :)

  • nathalie
    Publié à 06:16h, 25 juillet Répondre

    @Docteur Maguy Nicole : Ouiiii aux bonnes conserves faites maison (en pots de verre). :)

  • Nathalie Reusser
    Publié à 05:01h, 01 mai Répondre

    Cette recette me fait envie miam miam ! Je vais la tester cette semaine j’ai des amis qui viennent manger à la maison. Est-il possible de remplacer les pêches par un autre fruit? Si oui lequel svp? Il n y a pas encore de pêches.

Écrire un commentaire