Délicieux biscuits aux figues, sans gluten et sans cuisson

Biscuits aux figues, sans gluten et sans cuisson

Voici des petites barres aux figues séchées, denses et savoureuses. Elles sont crues, végétaliennes, sans gluten et mettent en vedette un de mes ingrédients chouchous du moment : le sarrasin !

Le sarrasin, même si on l’appelle parfois « blé noir » n’est pas une céréale mais plutôt la graine d’une plante et contrairement au blé, il ne contient pas de gluten. Qu’on se le dise, notre rustique sarrasin n’a rien à envier à l’exotique quinoa ! Tout comme son cousin andin, le sarrasin est une source de protéines complètes et il est riche en sels minéraux, mais il a en plus l’avantage d’être local et peu coûteux.

Sarrasin germé

Dans cette recette de « biscrus », j’ai utilisé une moitié de farine d’amandes et une moitié de farine de sarrasin germé. On trouve maintenant du sarrasin germé déshydraté prêt à manger dans plusieurs magasins d’aliments naturels, mais c’est assez simple à faire à la maison, surtout si on a un déshydrateur.

Il suffit de laisser tremper des grains de sarrasin blanc environ 1 heure avant de bien les rincer (le liquide sera mucilagineux, c’est normal) et de les mettre à germer selon votre méthode favorite : pot, germoir à plateau ou même tout simplement une passoire. Il est important de rincer souvent, 2 ou 3 fois par jour. Au bout de 24 à 48 heures, le sarrasin aura un germe d’environ 1 cm et sera prêt à manger tel quel ou à déshydrater. Après 10 à 12 heures au déshydrateur (les grains doivent être parfaitement secs et friables), le sarrasin germé pourra être mis en pot et conservé au sec jusqu’au moment de l’utiliser.

Le sarrasin germé déshydraté est délicieux tel quel avec un lait végétal comme déjeuner, en addition dans les mueslis et les granolas et même saupoudré sur les salades pour leur ajouter un peu de croquant. C’est aussi une base nourrissante et faible en gras pour les amateurs de desserts crus gourmands!

Biscuits aux figues, sans gluten et sans cuisson

Biscuits aux figues, sans gluten et sans cuisson

Rendement :
  • Une vingtaine de biscuits, plus ou moins selon la grosseur
Ingrédients de la pâte :
  • ¾ de tasse d’amandes moulues en fine farine (j’utilise un moulin à café)
  • ¾ de tasse de sarrasin germé déshydraté moulu en farine* (prévoir quelques cuillerées de plus pour pétrir et rouler la pâte)
  • 2 cuillerées à table de graines de chia moulues
  • ¼ de tasse de nectar d’agave ou de sirop d’érable
  • Une pincée de sel
Ingrédients de la garniture aux figues :
  • 8 figues séchées
  • 4 dattes

* À défaut de sarrasin germé déshydraté, d’autres choix s’offrent à nous, par exemple la noix de coco ou les flocons de quinoa ou d’avoine sans gluten. Il suffit de les moudre finement.

Méthode et préparation :

1. Mettre les fruits secs de la garniture à tremper dans un bol d’eau environ une heure afin de les réhydrater. J’ai choisi de mélanger figues et dattes, mais on pourrait n’utiliser qu’une ou l’autre.

2. Pour faire la pâte, bien mélanger les ingrédients secs avant d’ajouter le sirop d’érable ou le nectar d’agave. La pâte sera un peu collante au début, mais rapidement le chia absorbera le surplus de liquide et la pâte deviendra “pétrissable”. Si la pâte reste vraiment trop collante, la saupoudrer d’un peu plus de sarrasin moulu.

3. Pour la garniture, passer les fruits secs trempés et bien égouttés au robot culinaire ou au mélangeur. La purée doit être très épaisse. On peut l’assaisonner si on le désire, un peu de zeste d’orange se marie très bien à la saveur des figues.

Délicieux biscuits aux figues, sans gluten et sans cuisson

4. La pâte devrait se travailler assez facilement, même si elle est fragile. L’abaisser au rouleau à pâte sur un papier parchemin saupoudré de sarrasin moulu et la garnir de purée de fruits secs. Pour un look biscuit commercial, il faut faire une bande de pâte d’environ 10 cm de large et étendre la garniture au centre avant de replier en portefeuille. On obtient une longue barre, à tailler en biscuits.

5. Idéalement, laisser reposer les biscuits une heure ou deux à température de la pièce avant de les déguster pour qu’ils aient le temps de se raffermir un peu, grâce à la magie des graines de chia !

Plus à propos de :
, ,
Julie Belzil
julie.belzil@gmail.com

Blogueuse culinaire, Julie Belzil partage ses recettes et sa passion pour l'alimentation saine et vivante sur le Web.

20 commentaires
  • catherine
    Publié à 11:44h, 14 décembre Répondre

    Bonjour, graines de chia?? j’ai l’impression en avoir déjà entendu parler…mais..puis je en savoir davantage et où cela se trouve et avec quoi remplacer si pas trouvé?merci,ça a l’air succulent

  • Julie
    Publié à 07:39h, 15 décembre Répondre

    Bonjour Catherine,
    les graines de chia se trouvent de plus en plus facilement dans les magasins d’aliments naturels. Pour remplacer, il y a les graines de lin, elles ont toutes les deux la même propriété d’absorber rapidement le liquide pour former un gel. Les graines de lin ont toutefois une saveur un peu plus prononcée, mais la texture des biscuits sera la même. J’espère que vous aimerez!

  • Helena
    Publié à 09:09h, 21 décembre Répondre

    De quelle épaisseur doit être la pâte abaissée? (Le résultat n’est pas aussi joli que sur la photo, mais délicieux…)

  • Julie
    Publié à 13:20h, 23 décembre Répondre

    Bonjour Helena, heureuse que vous ayez aimé!
    J’abaissse la pâte à environ 1/2 cm d’épaisseur.
    Au plaisir!

  • nouna
    Publié à 17:18h, 13 janvier Répondre

    Ces biscrus sont superbes!
    On dirait des makrouds.
    Jai hâte que vous publiez de nouvelles recettes du même genre!

  • nouna
    Publié à 20:28h, 13 janvier Répondre

    Je rêve d’un livre uniquement avec des recettes de biscrus! D’ailleurs, en anglais ça se dit comment? Macaroons? J’ai vu chez Keimling des biscrus fait à la poche à douille. Je ne sais pas s’ils sont moelleux (ce que j’aimerais), mais j’aimerais beaucoup trouver des recettes de biscruits à la poche à douille! En connais tu ou peux-tu me donner des conseils sur la consistance de la pâte? Merci!

  • Julie
    Publié à 20:04h, 16 janvier Répondre

    Bonjour Nouna. Mes biscrus sont habituellement plus croquants que moelleux, mais je trouve que les pâtes contenant une bonne part de fruits donnent des biscrus plus moelleux une fois déshydratés. Si je trouve la recette parfaite, je vous fais signe!

  • Sylvie
    Publié à 20:09h, 08 février Répondre

    Bonjour Julie, cette combinaison d’ingrédients me semble vraiment géniale, alliant santé et gourmandise! Est-ce qu’on peut déshydrater au four le sarrazin germé? Merci de nous faire connaître de nouvelles recettes originales crues et sans gluten en plus!

  • Julie
    Publié à 12:03h, 12 février Répondre

    Bonjour Sylvie. Je n’ai jamais essayé de déshydrater le sarrasin germé au four, mais je n’ai pas de doute que ça fonctionnerait. Nathalie donne une marche à suivre pour déshydrater au four, je vous mets le lien: http://www.vertmanature.com/2008/09/comment-faire-sans-deshydrateur.html

  • nathalie
    Publié à 16:11h, 23 mars Répondre

    Quelle est la durée de conservation?

  • Julie
    Publié à 18:06h, 26 mars Répondre

    Bonjour Nathalie,
    chaque fois que je fais de ces biscuits, ils sont mangés si rapidement que je n’ai jamais pu voir comment ils résistent au temps! Je n’hésiterais tout de même pas à les conserver une semaine au frigo. Je ferai le test la prochaine fois :)

  • Rachel
    Publié à 16:29h, 04 juin Répondre

    Bonjour!
    Je viens de faire ces merveilleux biscuits qui sont adorablement bon! J’ai mis une pâte d’abricot (base d’abricots séchés donc) à l’intérieur, ce qui se marie aussi très bien!

    J’ai cependant dû rajouter plusieurs cuillères à soupe de nectar d’agace étant donné le mélange très sec. Je ne sais pas si c’est normal, j’avais pourtant bien respecté votre recette…

    Enfin, voilà! Merci pour la nouvelle bouchée sucrée!

  • Julie
    Publié à 06:14h, 05 juin Répondre

    Bonjour Rachel,
    c’est vrai que c’est délicieux avec des abricots!
    Pour la pâte trop sèche, ce n’est pas trop étonnant. La texture dépend de plusieurs détails comme la mouture des ingrédients secs (plus c’est moulu finement, plus la pâte tient facilement), la sorte d’amandes (certaines sont vraiment plus grasses), etc. Alors c’est normal de devoir jouer avec la recette un peu. Pour éviter de faire trop sucré, une option serait peut-être d’essayer de moudre les ingrédients plus finement?
    Merci pour ce commentaire! Je suis heureuse que vous ayez aimé, même si vous avez dû apporter des modifications à la recette!

  • Nadia
    Publié à 21:47h, 14 août Répondre

    Bonsoir, j’aimerais savoir si il serait possible d’utiliser des figues fraîches. Si oui quel serait la ou les modifications à faire.

    Merci d’avance

  • Julie
    Publié à 06:26h, 16 août Répondre

    Bonjour Nadia,
    je n’ai jamais essayé avec des figues fraîches. À mon avis, elles risquent d’être trop humides et de délayer la pâte. Avec des figues fraîches, je crois que je façonnerais plutôt la pâte en petites tartelettes que je garnirais de tranches de figues fraîches. Vous m’en donnerez des nouvelles!!

  • Nathalie L
    Publié à 19:27h, 07 novembre Répondre

    Pourrait-on utiliser du sarrasin sans le faire germer puis le déshydrater avant de le moudre? De la farine de sarrasin ordinaire? Quel différence y a-t-il avec le sarrasin germé et déshydraté au niveau du goût et de la valeur nutritive? Merci.

  • Catherine
    Publié à 06:52h, 17 mars Répondre

    Bonjour,

    Je viens de faire les biscrus avec une petite variante : j’avais une boîte de dattes d’Iran très moelleuses, dont la peau part toute seule, j’ai donc fait des boules avec le tiers d’une datte au centre. Avec les mains humides, ça va très bien à faire. Merci de votre recette qui est vraiment une grande découverte pour moi, ces biscrus sont exquis, et rassasient très vite. Pas de coup de barre en vue ! Merci encore;

    Du coup je me mets à penser à des biscrus salés, avec un peu de tomate séchée ou d’olive. Que pourrait-on envisager d’utiliser pour remplacer le sirop d’agave ?

  • Sylvie V
    Publié à 08:04h, 08 août Répondre

    Bonjour Julie,
    Ces biscrus sont absolument délicieux! Je les ai décliné en noisettes/abricots secs avec tout autant de succès et de plaisir… Ils sont de plus d’une présentation très élégante. Je vais toujours avoir du sarrasin germé dans mon placard à l’avenir!
    Je vais maintenant tester les brownies décadents ….
    Merci!

  • Julie
    Publié à 17:43h, 08 août Répondre

    Bonjour Sylvie,
    j’imagine bien le mélange noisettes et abricots, miam! Du coup, j’ai envie d’essayer noisette avec une pâte dattes-chocolat. J’espère que vous aimerez autant les brownies! Au plaisir :)

  • Aurelie
    Publié à 12:30h, 10 août Répondre

    Bonjour,
    Peut on utiliser de la farine de sarrasin à la place des germes?
    Et des graines de lin entières à la place des graines de chia?
    Merci!

Écrire un commentaire