Sorbet d’automne à la sweet dumpling

Sorbet d’automne à la sweet dumpling

J’ai découvert la courge sweet dumpling cette année. Petite, sucrée, chair dense, elle a tout pour plaire. Tout comme son amie la délicata d’ailleurs. Dire que toutes ces années je les croyais décoratives et les ais boudés.

Je vous le promet je vais me reprendre et récupérer toutes ses années où elles ont été absente de ma cuisine et mon alimentation… Parce qu’elles sont super nutritive en plus d’être bonne !

Prière de ne pas peler !

La pelure de la sweet dumpling tout comme celle de la délicata se mange quand elle est cuite. Bonheur ! Parce que ce qui souvent freine la consommation de courge c’est qu’on la trouve pénible à peler : c’est long, laborieux et parfois même dangereux ! En la cuisant avec la pelure, bye bye pelage et bonjour augmentation de notre consommation de courges ! Pour cette raison, je vous suggère des les farcir de votre garniture préférée et de les mettre au four 30-40 minutes. Et hop, un souper vite fait, bien fait.

De la courge pour dessert ?

Courge Sweet Dumpling

Comme j’aime utiliser et présenter un ingrédient sous une forme différente de celle que l’on a l’habitude de voir, j’ai pensé vous la présenter en sorbet. Évidemment, râpée elle pourrait remplacer la carotte ou la courgette dans vos pains, muffins ou biscuits, et en puréeelle changera de la très ordinaire compote de pomme. Mais là, c’est en sorbet que je vous la fait ! Un sorbet c’est tellement plus coooooool !

Courges et mariages gagnants

La courge aime tout ce qui est cannelle, muscade, girofle, piment de la Jamaïque, gingembre. Ne vous gênez donc pas pour en ajouter à vos courges façon dessert ou mijoté. Côté herbes fraiches, essayez-la avec de la coriandre, du persil, du thym, du romarin ou du basilic. Changer d’assaisonnement c’est changer de plat ! On aime ça !

Pour apprivoiser le merveilleux monde des courges, je vous suggère ce livre : Sous le charme des courges et des citrouilles de Louise Gagnon. C’est un must pour quiconque veut développer sa créativité culinaire à partir des cucurbitacées. J’en parlais justement ici.

Autre suggestion absolument exquise sur le blogue Chantez la pomme de mon amie Marigil, la courge délicata, en beignet ! Je l’ai goûté. À tomber !

Sorbet d’automne à la sweet dumpling
 
Préparation
Cuisson
Temps total
 
Petite, sucrée, chair dense, la courge sweet dumpling a tout pour plaire!
PAR:
INGRÉDIENTS
Le sorbet
  • 4 tasses de chair de courges sweet dumpling cuite au four (environ 2 petites courges)
  • ½ tasse d’eau
  • ½ de tasse de sirop d’érable
  • ½ c. à thé de piment de la Jamaïque ou de quatre épices
  • 1 tasse de lait de coco
La garniture
  • Zeste d’orange bio
  • Copeaux de noix de coco
  • Filaments de courge déshydratée
MÉTHODE
  1. Couper les courges en deux, retirer les graines et les mettre face première sur une plaque recouverte d’un papier parchemin.
  2. Cuire au four à 375°F pendant 30-40 minutes ou jusqu’à ce que la lame d’un couteau passe facilement au travers.
  3. Laisser tiédir.
  4. Retire la pelure et mettre la chair au mélangeur avec tous les autres ingrédient. Mixer jusqu’à avoir un mélange lisse.
  5. Verser la préparation dans un contenant avec couvercle allant au congélateur.
  6. Mettre au congélo 4-8 heures.
  7. Sortir le contenant 15 minutes avant de faire le sorbet.
  8. Concasser le bloc en petits morceaux et mettre dans le bol du robot culinaire. Avec la fonction « pulse » crémer le sorbet. Cela prendra quelques minutes.
  9. Servir aussitôt ou remettre au congélo.
  10. Garnit de zeste d’orange, de copeaux de noix de coco et de filaments de courge déshydrater ou d’un granola maison.
  11. Se conservera facilement un mois au congélateur. Vous aurez probablement besoin de le repasser au robot avant de le servir pour le rendre plus « crémeux ».
NOTES ET ASTUCES
Noter qu’en retirant l’eau de ce mélange et mettant un peu moins de lait de coco, vous aurez un pudding sweet dumpling instant!
Mariève Savaria
marievesavaria@gmail.com

Maman depuis un peu plus d’un an, prof de cuisine végétalienne à la clinique Renversante, apprentie fermière maraîchère biologique, chef propriétaire du traiteur prêt-à-manger végane Brutalimentation et auteur du blog du même nom. Mariève souhaite aider les parents à simplifier et dédramatiser l’alimentation des bébés et enfants et partager avec un brin d’humour son expérience comme mère presque parfaite et ce, sans aucune prétention. Comme quoi être maman végane c’est faisable et en plus c’est éducatif, amusant, créatif, santé et éthique!

1 commentaire
  • Ôna
    Publié à 16:38h, 12 novembre Répondre

    Voici une superbe recette, et grâce à toi je connais maintenant le nom de cette courge au Québec ;) Bravo pour ta photo qui m’hypnotise… vraiment très réussie.

Écrire un commentaire