Courges patidou farcies aux lentilles, parfum de lavande

Courges patidou farcies aux lentilles, parfum de lavande

En milieu tempéré, il faut savoir dire au revoir aux délices colorés de l’été et accueillir avec autant de gourmandise et d’envie créative les ingrédients de l’automne. Car la cuisine éthique respecte les saisons et sait que le plaisir réside bien souvent dans l’attente…

Ainsi, en attendant le retour des fruits et légumes gorgés de soleil, il est urgent d’explorer les premières merveilles de l’automne, j’ai nommé les courges. Parmi celles-ci, parfois exubérantes en taille comme en couleur, j’ai découvert il y a peu une petite pépite de douceur nommée patidou. La courge patidou possède une taille réduite qui en fait à elle seule une invitation à la portion ! On aimera la farcir afin de garder, pour le plaisir des yeux, son élégante robe crème, rainurée de vert foncé.

Quant à son goût, comme son nom le suggère, sa chair est sucrée et veloutée… enfin un aliment à la saveur aussi fine que réconfortante.

Pour toutes ces raisons réunies, – plus une sous forme de recette ci-dessous ! – je vous conseille vivement de céder à ce magnifique légume.

Enfin, pour présenter la recette de ce jour, je souhaite simplement dire que le mélange des ingrédients choisis, sous forme de salade tiède pour farcir la courge, donne un étonnant ensemble gustatif qu’il est presque difficile d’attribuer à l’un ou l’autre des ingrédients indépendamment. En somme, une réelle expérience gustative, qui n’oublie pas d’être très nourrissante grâce aux lentilles et bien équilibrée en acides gras essentiels grâce à l’huile de noix.

Courges patidou farcies aux lentilles, parfum de lavande

Courges patidou farcies aux lentilles, parfum de lavande

Ingrédients pour 2 personnes :
  • 2 petites courges patidou (entre 10 et 12 cm de diamètre)
  • 3/4 tasse de lentilles beluga (ou vertes)
  • 1 cuillère à thé de fleurs séchées de lavande
  • 1 poignée de feuilles de persil plat
  • 2 cuillères à thé de sirop d’érable
  • 2 cuillères à soupe d’huile de noix de Grenoble
  • 4 cuillères à soupe de jus de citron ou de lime
  • Sel aux herbes ou sel marin
Méthode :

1. Rincer les lentilles et les cuire selon les indications de l’emballage, en ajoutant les fleurs de lavande séchées dans l’eau de cuisson.

2. Préparer les courges en les coupant transversalement au 2/3 de leur hauteur. « Chapeau » et tige sont sur la portion la plus petite.

3. Vider les graines en grattant bien l’intérieur des courges à l’aide d’une cuillère à soupe.

4. Mettre les courges et leurs chapeaux à cuire à la vapeur (courges têtes en bas vers la source de vapeur), ou dans l’eau bouillante, ou enfin, au four (à 180°C) légèrement huilées et posées dans un plat supportant la chaleur (tête en bas également). Dans tous les cas, les courges cuisent relativement vite (moins de 30 minutes) et un couteau doit pouvoir s’enfoncer facilement dans leur chair.

5. Lorsque les lentilles sont cuites, les égoutter au besoin puis les mélanger avec le persil grossièrement ciselé, l’huile de noix de Grenoble, le jus de citron et le sirop d’érable. Saler au goût.

6. Gratter un peu de chair de courge cuite (prélevée sous le chapeau ou à l’intérieur des courges, sans les percer) et la placer en morceaux dans cette préparation. Bien remuer.

7. Servir les courges remplies de salade tiède de lentilles avec leur chapeau replacé sur le dessus et déguster sans oublier de manger petit à petit le contenant…

On pourra, pour décorer, ajouter quelques fleurs séchées de lavande sur la salade de lentille.

Avec cette recette, tous mes voeux de chaleur et de douceur pour ce début d’automne !

Plus à propos de :
Ôna Maiocco
ona@super-naturelle.com

Ôna Maiocco est une créatrice et auteur culinaire qui s'intéresse à inventer des recettes toujours plus colorées, saines et éthiques. Guidée par son émerveillement pour l'ingrédient végétal, elle cultive la beauté du goût au quotidien à travers son blog et les ateliers de cuisine qu'elle anime à Paris.

2 commentaires
  • mamapasta
    Publié à 16:49h, 14 octobre Répondre

    Suite à un décalage climatique…la lavande a fleuri en octobre…je vais pouvoir essayer les lentilles à la lavande fraiche cette semaine! Une association jamais goutée ici!

  • Mlle Pigut
    Publié à 07:18h, 18 octobre Répondre

    Superbe association ! La patidou est un peu ma favorite, alors avec des lentilles aux parfum de lavande, je veux goûter !

Écrire un commentaire