Renforcer son système immunitaire pour prévenir la grippe

Renforcer son système immunitaire pour prévenir la grippe

La grippe ne survient pas par hasard. La grippe n’est pas un mal inévitable…

Comme la grippe des poulets et la grippe des porcs, la grippe humaine est une pathologie d’origine virale. Elle se déroule en 4 phases :

  • Incubation (phase silencieuse) durant 1 à 3 jours sans symptôme apparent
  • Manifestation de divers symptômes caractéristiques : frissons, douleurs musculaires, maux de tête, élévation brutale de température
  • État de « V grippal » : la fièvre tombe rapidement et remonte à 39-40°C au bout de 3-4 jours
  • Convalescence : disparition des symptômes et de la fièvre : mais persistance d’une grande asthénie durant parfois plusieurs semaines

Prévenir la grippe

La prévention doit être intelligemment planifiée pour être efficace. La première de toutes les règles d’hygiènes est le lavage des mains. Éviter les solutions alcoolisées et préférer les savons naturels à base d’huile d’olive, ou d’argan, ou le savon d’Alep. Le lavage doit être effectué avant et après l’utilisation des toilettes, après avoir magasiné, avant de préparer son repas et avant de manger. Les mains sont des propagandistes zélées des contagions.

D’autres mesures d’hygiène peuvent être également mises en œuvre :

  • Se vêtir de vêtements adaptés à la température du moment
  • Utiliser le sauna, à chaleur sèche de préférence (méthode utilisée très fréquemment en Finlande)
  • Effectuer une séance d’hydrothérapie du côlon (la médecine ayurvédique suggère les lavements intestinaux en prévention)
  • Lavage des narines avec de l’eau de mer (Plasma de Quinton Biocéan) pour assainir les voies respiratoires.

Alimentation et produits naturels

Insistons aussi surtout sur l’hygiène alimentaire et la prévention par le bon choix des aliments ou des superaliments adaptés à cette situation. Ainsi, il faut bien sûr adopter une alimentation équilibrée composée d’aliments réellement nutritifs et éliminer tous les pseudo-aliments type fast-food (né-faste food ?). C’est-à-dire, éliminer ou limiter la consommation de crèmes, desserts sucrés, sauces, graisses cuites, pour soulager le métabolisme qui doit mobiliser ses défenses immunitaires.

Puis, veillons à la qualité de la flore intestinale en utilisant des bactéries probiotiques bien identifiées, à efficacité reconnue, stables et en doses suffisantes.

Nous pouvons suggérer :

  • Des bactéries lactiques qui comprennent : L. Rhamnosus, S. Thermophilus, L. Delbruekii Bulgaricus, B. Longum qui a une bonne adhésion intestinale…)
  • La papaye fermentée (un stimulant immunitaire en cas de grande fatigue) recommandée par le Dr Luc Montagnié, prix Nobel de Médecine en 2008
  • L’extrait de pépins de pamplemousse, dont les principes actifs antifongiques et antimicrobiens sont très utilises comme produit d’hygiène et de désinfection
  • L’extrait de feuilles d’olivier : l’oleuropéine, substance contenue dans la feuille d’olivier, présente une action positive contre les bactéries, parasites, champignons, virus et se révèle un appui de grand intérêt pour l’immunité
  • L’ail : l’allicine contenue dans le bulbe est un antibiotique, antifongique et antiviral de renommée, mais à condition de la consommer sous la forme de la « moutarde du diable » : ail cru pilé avec du thym, du persil, de l’oignon, incorporés dans de l’huile d’olive et consommé en tartinade.
  • Le vinaigre umebosi : ce vinaigre japonais élaboré à partir de prune lactofermentée est recommandé par la médecine populaire asiatique macrobiotique contre les maux de gorge et les états grippaux
  • Le maïtaké : champignon médicinal japonais réputé adaptogène et stimulant immunitaire, dont l’efficacité est confirmée par diverses études asiatiques
  • La propolis pure, non diluée, 4 fois par jour, augmente la production d’anticorps et fonctionne comme un antibiotique
  • L’acérola biologique : vitamine C naturelle, 5 fois par jour : 20 fois plus de vitamines C que dans l’orange
  • Le vin rouge biologique très chaud : 1 verre au coucher (chauffé, avec de l’eucalyptus, du thym, de la cannelle ou de la girofle et additionné de miel bio -non pasteurisé- avant de le boire)
  • L’oligothérapie nous suggère l’emploi de Chlorure de Magnésium naturel (Nigari) : 1 verre de solution magnésienne matin et soir

L’utilisation de ces suppléments (et d’autres éventuels qui ne sont pas inscrits sur cette liste non exhaustive) s’inscrit dans l’approche de la santé holistique moderne qui est de rétablir les équilibres : faisons donc le choix intelligent de l’approche holistique.

Les aliments bien choisis sont notre première ligne de défense immunitaire. Les « superaliments » sont les outils de deuxième ligne de défense que nous offre la science moderne de la médecine holistique. Bien informés, nous sommes sur la bonne route de la santé.

Notre santé nous appartient !

Avatar
Dr Jean-Claude Rodet
rodetjc@gmail.com

De l’agronomie à la médecine, via l’écologie et la spiritualité, le Dr Jean-Claude Rodet est titulaire de doctorats en agronomie, environnement, homéopathie et médecine naturelle (humaine et vétérinaire). Sa démarche scientifique est devenue holistique et humaniste. Il partage sa vision de la santé par ses conférences et ses écrits au service de la planète.

1 commentaire
  • Avatar
    michelle
    Publié à 10:48h, 06 février Répondre

    Bonjour, il semble que cette année l’épidémie de grippe soit une vrai catastrophe. Merci pour ces conseils.
    Michelle

Écrire un commentaire