Délicieuse quiche sans oeufs ni tofu avec une pâte brisée sans shortening ni gluten

Quiche sans oeufs ni tofu

Qu’on se le dise, faire des pâtes sans gluten telles que brisées, feuilletées, levées ou pétries, représente LE plus grand défi que l’on peut rencontrer en cuisine sans gluten.

Plus souvent qu’autrement, elles ne tiennent pas, ne sont pas assez feuilletées et/ou croustillantes, trop molles ou tellement dures qu’on peut en faire des palets (puck) pour jouer au hockey !

Alors comme fond de quiche aujourd’hui, je vous propose une pâte brisée qui non seulement se tient et est croustillante, mais dont la grande qualité est qu’elle ne devient pas détrempée lors de la cuisson. Oh ouiiii !

Qu’est-ce que la pâte brisée ?

La pâte brisée sert de base aux tartes salées ou sucrées, et se caractérise par sa texture lisse et craquante. Sa réussite dépend du mélange adéquat d’un corps gras (beurre, shortening ou ici beurre de coco !) et d’eau froide. Plus bas, voyez les étapes de la fabrication d’une pâte brisée sans gluten.

Une quiche vide-frigo

J’adore cette recette, car elle est suffisamment neutre au goût pour que l’on puisse y mettre n’importe quels légumes et épices que l’on a sous la main.

Même ceux qui sont un peu flétris à cause de l’effet déshydratant du frigo peuvent très bien faire une quiche tout à fait géniale. À nous poireaux, zucchinis (courgettes), tomates, céleris, panais râpés… la limite est votre imagination ou le contenu de votre frigo.

Cette recette de base totalement versatile est en passe de devenir (chez nous) un classique pour allergiques de tout acabit. Croyez-moi, l’essayer c’est l’adopter.

L’edamame, un superaliment

Edamame

Dans le plat d’aujourd’hui, j’ai utilisé l’edamame qui est la jeune fève de soya. L’edamame est très riche en protéines végétales, en minéraux tel le fer et tout particulièrement le phosphore si important pour une bonne santé osseuse.

Mais ce qui en fait un superaliment est sa teneur élevée en phytoestrogènes, que l’on retrouve encore plus que dans les fèves de soya matures et les autres produits dérivés tel le tofu, tempeh, miso, etc. Les phytoestrogènes aideraient à la prévention des maladies cardiovasculaires, de l’ostéoporose et de certains types de cancer; elles aideraient aussi à réduire le taux de mauvais cholestérol, sans compter leur rôle au niveau des « bouffées de chaleur » de la ménopause.

Et pour la bonne bouche… aussi bonne chaude que froide !

Avec de la moutarde ou encore de la vinaigrette, cette quiche se laisse manger tout simplement le midi en format boîte à lunch ou encore bien chaude le soir.

Quiche sans oeufs ni tofu avec une pâte brisée sans shortening ni gluten

Quiche sans oeufs ni tofu

Ingrédients pour la pâte brisée :
  • 1 ½ tasse de farine tout usage sans gluten… voir mon truc infaillible pour mesurer les farines sans gluten.
  • 4 c. à soupe de fécule de tapioca
  • 4 c. à soupe de fécule d’arrow-root
  • 2 c. à soupe de chia moulu
  • ½ c. à thé de sel
  • ½ c. à thé d’herbes de Provence séchées
  • 2 c. à soupe d’huile de coco désodorisé non liquide, il faut que le corps gras soit solide (j’utilise celle d’Omega Nutrition)
  • 3 c. à soupe d’huile d’olive
  • 2 c. à thé de vinaigre de cidre de pommes
  • ¼ tasse d’eau froide (rajouté une cuillerée à la fois !)
Méthode et préparation de la pâte brisée :

1. Préchauffer le four à 350°F (ou 180°C).

2. Mélanger les ingrédients secs dans un grand bol.

3. Ajouter les ingrédients humides.

4. Mélanger avec les mains.

5. Il faut obtenir une boule de pâte qui se tient et qui est légère. Si elle est lourde, c’est que la pâte contient trop d’eau.

6. Couper la boule de pâtes en deux.

7. Mettre une des moitiés entre deux feuilles de papier ciré ou papier parchemin.

8. Étaler la pâte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie ou encore d’un verre.

9. Mettre la pâte étalée dans le moule à tarte.

10. Égaliser les bords et piquer d’une fourchette le fond de la tarte.

11. Précuire 10 minutes.

12. Laisser refroidir 5 minutes avant de garnir.

13. Voir chacune des étapes en photos.

Ingrédients pour la garniture :
  • 1 carotte râpée
  • ½ poivron jaune en lanières minces
  • ½ tasse de fèves edamame ou petits pois si vous êtes allergique au soya
  • ½ oignon rouge en lanières minces
  • ½ tasse de farine de pois chiche
  • 1 c. à soupe de fécule de tapioca
  • 2 c. à soupe de levure alimentaire
  • 2 c. à soupe de moutarde de Dijon
  • 2 c. à soupe d’huile d’olive
  • 1 c. à soupe de chia moulu
  • ½ c. à thé de curcuma
  • ½ c. à thé de sel
  • ½ c. à thé de poudre d’ail
  • ¼ c. à thé d’herbes de Provence séchées
  • Une grosse pincée de « poudre à pâte » (poudre levante ou levure chimique)
  • 1 tasse d’eau
Méthode et préparation de la garniture :

1. Préchauffer le four à 350°F (ou 180°C).

2. Réserver les légumes coupés sur une grande assiette à part.

3. À l’aide du robot culinaire avec la lame en S, bien mélanger tous les ingrédients avant de rajouter l’eau.

4. Le mélange doit donner une pâte semi-liquide de la même texture qu’une pâte à crêpe. Laisser le temps au chia d’épaissir un peu le mélange.

5. Mettre les légumes émincés dans la croûte à tarte précuite.

6. Ajouter le mélange du robot culinaire.

7. Cuire au four environ de 20 à 30 minutes… selon la force de votre four.

Plus à propos de :
,
Nathalie Chausseau
nathalie@vertmanature.com

Nathalie Chausseau de « Vert Ma Nature » est chroniqueuse et naturopathe spécialiste en alimentation santé et sans gluten. À travers ses ateliers culinaires, articles et vidéos, elle donne des trucs pratico-pratique pour une cuisine santé simple, rapide et toujours saine. Elle démontre, une recette à la fois, que manger santé ce n’est plus « grano », mais totalement gourmand et sexy !

12 commentaires
  • Laurence
    Publié à 00:22h, 01 octobre Répondre

    Elle est simplement superbe ta quiche. Je m’en lèche les babines ^^
    Des bises gourmandes !!

  • mamapasta
    Publié à 01:49h, 01 octobre Répondre

    Reste à commercialiser l’edamame en France…..à part aller en « emprunter » dans les champs, pas de solution… Pourtant c’est bon!

  • Manu
    Publié à 21:39h, 02 octobre Répondre

    Moi qui suis en quête permanente de quiche équilibrée et sans « saloperie » enfin, j’ai trouvé !!!
    Merci il me tarde la faire !
    Si, je réussit en général j’aime bien toujours rajouter des touches personnelles, don si elle est bonne et belle puis je me une photo ?
    Merci, je suis contente d’avoir trouvé ce groupe, je me sens si seule

  • nathalie
    Publié à 12:25h, 12 octobre Répondre

    @Laurence: Merci pour ton passage et commentaire! Ça fait toujours plaisir de se faire dire que notre recette est appétissante. :)

  • nathalie
    Publié à 12:26h, 12 octobre Répondre

    @mamapasta: Alors vive les petits pois français à la place de l’edamame. :)

  • nathalie
    Publié à 12:30h, 12 octobre Répondre

    @Manu: N’hésite surtout pas à personnaliser cette quiche. C’est la recette polyvalente et vide-frigo par excellence! :)

    Et si tu as une photo à nous partager, n’hésite pas à la mettre sur Facebook sur ma page de .

    Merci pour ton commentaire. :)

  • Suzan
    Publié à 16:34h, 18 février Répondre

    Superbe quiche, je compte bien l’essayer… mais je me demande aussi si je pourrais utiliser cette pâte brisée pour faire une « Tourtière sans viande aux pois chiches et aux champignons » de Ricardo, par exemple. Alors il faudrait ajouter une abaisse sur le dessus. Est-ce que ça convient ? (J’ai la maladie coeliaque). Merci pour votre réponse.

  • nathalie
    Publié à 04:29h, 19 février Répondre

    Bonjour Suzan,
    Oui, absolument. On peut utiliser cette pâte brisée comme abaisse.

    Par contre, si on la réchauffe plusieurs fois, par exemple s’il vous reste un ou deux morceaux à votre tourtière, elle risque de devenir assez dure parce que pas assez feuilletée (par manque de gras).

    Les pâtes feuilletées sans gluten que l’on veut réchauffer plusieurs fois, doivent absolument contenir plus de gras.

    J’espère vous avoir éclairé.
    Merci pour votre commentaire. :)

  • Meriam
    Publié à 16:58h, 02 décembre Répondre

    Merci mais dommage, y a plusieurs ingrédients que je ne connais pas et je ne pense pas qu’ils existent dans mon pays : fécule de tapioca, fécule d’arrow-root, chia moulu… je connais que la fécule de mais et la poudre de riz.

  • katherin
    Publié à 06:04h, 31 mai Répondre

    À Meriam, c’est peut-être un peu tard pour répondre, mais c’est possible de remplacer le tapioca et l’arrowroot par la fécule de mais. Pour le chia, est-ce que vous avez accès aux graines de lin? Si oui, il faut les moudre et les utiliser à la place du chia. Ça tient la fonction de l’oeuf, pour amalgamer la pâte. Cela n’aura pas la même teneur nutritive, mais le lin a aussi des bienfaits pour le corps…

  • nathalie
    Publié à 08:52h, 08 août Répondre

    @Meriam : Désolée pour le délai de réponse. :(

    Les fécules sont fort heureusement totalement interchangeables, donc de ce côté-là ne vous compliquez pas la vie.

    En ce qui concerne les graines de chia, vous pouvez les changer pour les graines de lin qui ont le même effet mucilagineux et qui servent de liant (pour remplacer les oeufs) dans cette recette-ci.

    Bonne quiche. :)

  • nathalie
    Publié à 08:53h, 08 août Répondre

    @Katherin : Merci pour votre réponse. :)

Écrire un commentaire

Lire les articles précédents :
Chips de chou kale
Chips de chou kale

Fermer