Des bleuets, s’il vous plaît!

Des bleuets, s’il vous plaît!
Photos par Mariève Savaria
Ah, le bleuet ! Un fruit exceptionnel autant pour son goût que pour ses propriétés nutritives. C’est donc le moment de se gaver, d’y aller avec exagération ! Let’s go ! Il y en aura encore pour quelques semaines !

Des tonnes de bleuets

Le saviez-vous ? La récolte de bleuets est particulièrement bonne cette année. Profitez-en pour faire des réserves. Ça vous dirait d’aller faire de l’autocueillette de bleuets biologiques ? Voici un lieu féérique : La colline aux bleuets.

Il y a aussi cette petite bleuetière qui cultive des bleuets de manière complètement naturelle. Elle est située au 400, route 202, à Havelock. Pour informations : 450-826-1346

Notez aussi que certains marchés fermiers de quartier saisonniers, offrent des bleuets biologiques. Il suffit de fouiller un peu sur leur site.

À visionner : Entretient vidéo avec Mariève à Web de terre concernant la haute teneur en antioxydants des bleuets.

Les amis aromatiques du bleuet

C’est bien beau d’avoir sous la main tous ces bleuets, mais on fait quoi avec des tonnes de bleuets ? Vous connaissez le « food pairing » ? C’est l’association d’aliments ayant la même famille aromatique. En combinant deux aliments qu’on n’aurait pas forcément l’habitude d’agencer mais ayant les mêmes arômes, on peut élargir son répertoire de recettes et créer de nouveaux mélanges aromatiques.

François Chartier travaille d’ailleurs avec Papilles et molécules et sa série de livres Papilles pour tous, qui se consacre à développer différents agencements aromatiques pour varier les saveurs de nos plats de tous les jours.

Cuisiner les bleuets avec pas de recettes

Comme mon dernier billet sur le kale a fait fureur, j’ai pensé faire pareil avec le bleuet. C’est-à-dire vous donner des idées toutes simples sans recettes précises, histoire de profiter du produit à l’état naturel, sans trop le transformer. Commençons par le petit déjeuner. Des bleuets le matin, quelle belle façon de démarrer la journée !

Toast aux bleuets

Toast bleuet

Je n’ai jamais trop aimé la confiture que je trouve trop sucrée. Solution : des fruits écrasés ou entiers sur une rôtie, c’est magique et magnifique ! La seule chose dont il faut se rappeler, c’est d’avoir une matière collante pour faire tenir le fruit en question. Évidemment n’allez pas mettre du miel, le but étant de diminuer le sucre ingéré… mais c’est vous qui décidez ;-). Je propose plutôt un beurre de noix ou de graines style amande, cajou, sésame que vous pouvez mélanger avec un peu de poudre de maca, puis tartinez et déposez les fruits frais sur la tartine. Miam !

Bleuets à boire

Smoothie bleuet

Pour boire des bleuets, il suffit de les mixer avec de l’eau ou un lait végétal. Pour varier son goût, il faut ajouter une saveur complémentaire, un ami aromatique, comme du lait de coco, du cacao, de la menthe fraiche, du thym, etc. C’est de cette manière que vous pourrez changer le goût de vos smoothies tout en gardant comme base le fameux bleuet.

Chia aux bleuets

Chia et bleuets

Le chia est un ingrédient versatile et nutritif. Une fois gonflé dans un liquide de votre choix (boisson d’amandes, lait de coco, purée de fruits) il fera un rapide et rassasiant petit déjeuner. Vous n’avez alors qu’à le garnir de votre fruit de saison préféré. Ici, c’est le bleuet.

Vous trouverez une recette plus détaillée ici avec du cassis.

On peut aussi se faire un repas de bleuets comme cette salade kale et bleuets que j’ai récemment publiée sur mon blogue.

Bleuets glacés

Sorbet aux bleuets

Pour conclure ce festin de bleuets, quoi de mieux qu’un sorbet ? Si facile à faire chez soi, sans sorbetière ! Comment ? Mettre au robot 4 tasses de bleuets frais. Ajouter ½ tasse de sirop d’érable et une saveur complémentaire de votre choix : jus ou zeste d’orange, de citron, de la menthe, du thym, de la noix de coco… Faire tourner jusqu’à avoir une texture lisse. Ensuite mettre au congélo dans un contenant hermétique pour environ 8 heures. Quand la purée de fruits est glacée, concasser le bloc et repasser un robot jusqu’à ce que le sorbet se forme.

Hors saison, comme vous êtes prévoyant, vous pourrez aussi utiliser des bleuets congelés avec le sirop et la saveur complémentaire de votre choix. À ce moment, vous n’avez qu’à passer le tout au robot et à faire tourner jusqu’à ce que le sorbet prenne forme.

Profitez bien de la saison des bleuets, et santé !

À propos de l'auteur

Mariève Savaria

Blogueuse, VARIÉtarienne et coach en alimentation nutritive, préventive et créative, Mariève Savaria stimule de saines habitudes alimentaires, soutient l'agriculture locale et la diversité dans l'assiette. Une source d'inspiration et d’information, pour tous ceux qui veulent développer l'art de manger de manière juste et brute, avec plaisir!

Site Web

4 commentaires

  1. Olala, je n’ai pas de lieu magique avec pleins de bleuets près de chez moi, mais tes idées me font terriblement envie, bravo !

  2. Guy Roussel 15 septembre 2012,

    cette question s’adresse à Mme. Mariève Savaria. Vous utilisez souvent le lait de coco dans vos recettes. Je croyais que le lait de coco n’était pas recommandé pour la santé. Merci de m’éclairer.

  3. Les bleuets ce sont des myrtilles?

  4. Mireille Voyer 14 août 2013,

    Comme Guy Roussel, j’ai toujours cru que tous les produits tirés de la noix de coco étaient bourrés de gras nocif pour la santé. Or, j’adore tous les aliments contenant de la noix de coco. J’aime les cubes de guimauve ou les petits gâteaux mokas dont les côtés sont enrobés de chair de noix de coco râpée et grillée. Petite fille, mon dessert préféré était la tarte à la noix de coco de la pâtisserie du quartier. Maintenant, les boissons à base de lait de coco servies dans les pâtisseries du quartier chinois et les restaurants vietnamiens me ravissent. Et que dire de l’onctuosité des sauces au curry indiennes ou thaïlandaises lorsqu’elles sont épaissies au beurre de noix de coco! Prière de nous éclairer, Marie-Ève. J’aimerais pouvoir savourer ma noix de coco en toute bonne conscience!