ABC pour manger du chou frisé en quantité, avec recette

Kale, chou frisé

C’est bien connu, il faut manger du chou frisé ou kale. Parce que c’est nutritif et rassasiant.

Pour ce faire, trois trucs qui vous feront atteindre cet objectif :

  • Acheter du chou frisé
  • Planifier des repas à base de chou frisé
  • Cuisiner le chou frisé

Chou frisé, où es-tu ?

Nous avons la chance de trouver du kale à l’année longue dans les marchés et les épiceries du Québec. L’hiver, il nous provient le plus souvent des États-Unis, de la Californie, et ce sont les versions frisé et lacinato qui sont disponibles. En été, plusieurs fermiers locaux le cultivent et nous offrent tout plein de nouvelles variétés. La couleur (éventail de verts et de mauves), la texture (beaucoup plus souple et tendre) et la forme des feuilles changent, pour le plus grand bonheur des artistes culinaires comme moi. De la nouvelle matière pour créer et développer de nouvelles idées !

Sachez que peu importe leur couleur ou leur forme, tous les kales se cuisinent de la même manière. On en cuisine un : on les cuisine tous. Certains préféreront le frisé en chips et le toscan en salade, mais après, ce n’est qu’une question de goût.

Cuisiner avec pas de recette

C’est la meilleure façon de développer sa créativité en apprenant à cuisiner chaque aliment ou ingrédient individuellement. Quand on connaît les différentes variétés de choux, qu’on les a mangés crus, cuits, sautés, braisés, séchés, bouillis, à la vapeur, quand on les a passés au robot pour en faire une purée ou au mélangeur pour en faire une soupe, on commence à connaître sa matière. Et on peut tranquillement et avec confiance les agencer avec d’autres aliments.

Étape par étape, on développe son goût et on découvre qu’elles s’harmonisent bien avec les pommes et les fruits en général, les pommes de terre, le citron, le curcuma ou le cari par exemple. C’est pour cette raison que je suggère toujours de cuisiner à partir de l’aliment et non à partir d’une recette. Les plus grands chefs le font, vous pouvez le faire aussi. Une de mes élèves m’a déjà dit : « Je pense que je comprends ce que tu veux dire MariÈve : ce n’est pas un livre de recettes que ça me prend, c’est une encyclopédie des aliments ! » Bingo !

Chou liquide

Si les feuilles vertes vous font peur, essayez-les dans un smoothie. Elles se camoufleront parmi les autres fruits que vous y mettrez. Le blog Crudivorisme a d’ailleurs répertorié tout ce qui existe ou presque sur le sujet ;)

Chou solide

J’aime bien passer au robot culinaire des noix de Grenoble auxquelles j’ajoute des feuilles de kale préalablement tombées à la poêle pour les ramollir. J’y mets aussi de l’ail, du sel et du poivre, du zeste et du jus de citron et hop, j’ai une tartinade ou un végé-pâté instantané succulent. Aussi, le kale tombé donnera une couleur et une saveur incroyable à une ordinaire purée de pomme de terre !

Chou séché

Les feuilles de chou frisé se déshydratent facilement en les laissant au four 20-30 minutes à 250 °F. Pour ce faire, retirez les feuilles de leur tige et déposez-les sur une plaque recouverte de papier parchemin. Déposez quelques gouttes d’huile d’olive sur vos mains et « massez » les feuilles pour bien les enrober. Saler et mettre au four pour les faire sécher.

Repas de chou

Cuisiner un aliment à la fois, ça veut aussi dire valoriser un ingrédient qui deviendra l’essentiel de votre repas. Et dans ce cas-ci, ça veut aussi dire manger davantage de légumes, mettre les légumes au centre de l’assiette plutôt que les protéines.

J’en profite pour souligner que je ne comprends pas cette peur généralisée de manquer de protéines, quand le vrai manque chez les adultes québécois se situe plutôt, selon une étude de l’Institut national de santé publique du Québec, du côté des légumes et des fruits. Vous pouvez manger ce plat de kale en toute tranquillité d’esprit ;)

Plat de kale et champignons

Kale et champignons

Pour 1-2 portions

Avec quoi ?

  • 1 c. à soupe d’huile d’olive
  • 150 g de champignons de votre choix, tranchés
  • ½ bloc (200 g environ) de tofu ferme émincé à la mandoline
  • 1-2 bottes de chou frisé ou lacinato, feuilles retirées de leur tige et hachées très finement
  • Sel et poivre du moulin
  • ¼ de tasse de graines de sésame
  • 1 gousse d’ail frais haché
  • 1 c. à table d’huile de sésame
  • 1-2 c. à soupe de sauce tamari
  • 2-3 oignons verts hachés
  • Jus et zeste de citron

Comment ?

1. Dans une poêle, faire griller les champignons dans l’huile avec le tofu émincé, saler et poivrer. Ajouter les graines de sésame en fin de cuisson pour ranimer leur saveur.

2. Retirer du rond et ajouter l’ail. La chaleur aromatisera le plat, pas besoin de cuire l’ail. Réserver.

3. Dans le même poêle, faire tomber le chou frisé quelques secondes pour que les feuilles se détendent. Retirer du rond et assaisonner avec de l’huile de sésame, de la sauce tamari, du jus et du zeste de citron.

4. Garnir de beaucoup d’oignon vert haché.

5. Ajouter au goût des graines de chanvres décortiquées ou du quinoa cuit pour compléter le repas.

J’espère que ce plat de chou frisé vous donnera envie de le cuisiner davantage ! Bonne dégustation, et santé !

Plus à propos de :
, ,
Mariève Savaria
marievesavaria@gmail.com

Maman depuis un peu plus d’un an, prof de cuisine végétalienne à la clinique Renversante, apprentie fermière maraîchère biologique, chef propriétaire du traiteur prêt-à-manger végane Brutalimentation et auteur du blog du même nom. Mariève souhaite aider les parents à simplifier et dédramatiser l’alimentation des bébés et enfants et partager avec un brin d’humour son expérience comme mère presque parfaite et ce, sans aucune prétention. Comme quoi être maman végane c’est faisable et en plus c’est éducatif, amusant, créatif, santé et éthique!

22 commentaires
  • Julie
    Publié à 07:41h, 13 juin Répondre

    “Cuisiner avec pas de recette”, j’adore! Avec des ingrédients de qualité (comme le kale!) et quelques techniques de base comme celles que tu donnes, c’est presque impossible de ne pas être inspirés. Je crois que je vais faire une salade de kale, pomme et cari. Merci :)

  • Christian A.
    Publié à 17:58h, 13 juin Répondre

    Merci pour ces belles recettes… Pour ma part, le chou kale est omni présent dans mes smoothies… avec mangue, banane et orange!

    Il fait toujours du bien de lire des nouvelles recettes car j’ai tendance à refaire toujours la même chose.

    Triste est de constater que l’on ne voit pas ces belles recettes à la télé. J’avoue que je la regarde de moins en moins.

  • Marieve
    Publié à 20:07h, 14 juin Répondre

    Merci pour vos commentaires Julie et Christian. Heureuse de vous inspirer de nouvelles idées avec le kale. Un aliment tellement nutritif et polyvalent! Profitez bien de l’été et de tout le kale disponible dans les marchés!

  • Julie
    Publié à 20:41h, 06 août Répondre

    A conserver!

  • Katherine
    Publié à 22:43h, 23 mars Répondre

    À Québec où est-ce que je peux trouver du chou frisé?

  • Audrey
    Publié à 21:07h, 08 avril Répondre

    Tu peux trouver du chou Kale au MARCHÉ bio, sur la 2e avenue, coin 17e rue. Et aussi à la fruiterie 440, tout près de Fleur de LYS. Il arrive parfois que Les Maxi en gardent. BON KALE. Audrey

  • Marijo
    Publié à 08:02h, 09 septembre Répondre

    J’ai fait pousser du chou kale cet été et j’en ai en abondance en ce moment. Après en avoir donné à mes amies, il m’en reste encore. Est-il possible de le congeler? Si oui, comment?

    Marijo

  • MariÈve
    Publié à 12:33h, 10 septembre Répondre

    @Marijo vous pouvez congeler le kale sans problème. Le retirer de sa tige et mettre les feuilles dans des Ziploc à congélation. Vous pourrez l’intégrer à vos smoothies et soupes cet hiver pour votre plus grand bonheur.

    • Diane
      Publié à 20:54h, 22 août Répondre

      Voulez-vous dire qu’il n’est pas nécessaire de blanchir le kale avant de le congeler ?
      Merci de me répondre…

  • Rolande
    Publié à 11:36h, 24 septembre Répondre

    je viens de découvrir le kale et je voulais en mettre dans ma soupe aux légumes que je fais pour une amie qui a eue un accident sa mobilité est réduite et elle m’aime pas trop cuisiner, je voulais que mon chou reste d’un beau vert, est-ce que ça sera le cas. Merci Savaria est un nom rare seriez-vous parente avec Robert qui est mon cousin par alliance. Merci pour votre générosité et votre travail.

  • Reinard
    Publié à 17:16h, 26 octobre Répondre

    Mariève,
    Je viens de découvrir votre recette à base de Kale qui a l’air exquise! Je tenterai d’office demain!
    Si je peux me permettre une petite correction: le choux frisé n’a rien à voir avec le kale. Tous deux font partie de la famille du choux, se ressemblent beaucoup (esthétiquement) mais leurs propriétés nutritives sont très différentes. Les français, contrairement aux anglo saxons, ne savent pas encore bien différencier les deux, et pour certains, c’est une énorme erreur.
    J’espère ne pas vous avoir offensée, il ne s’agit que d’un conseil d’une amatrice de vos recettes et articles!

    Bien cordialement

  • Nicole
    Publié à 10:44h, 31 mars Répondre

    Où trouver du chou kale lacinato dans Vaudreuil-Dorion Qc ? Merci

  • Isabelle
    Publié à 12:16h, 08 avril Répondre

    Bonjour!

    Est-ce que quelqu’un saurait me dire où on peut se procurer du kale violet à Montréal (et environs)? Ma sœur en a trouvé dans un IGA à Laval et paraît-il qu’il n’y en a plus depuis quelques semaines. Il n’y en avait pas une tonne non plus, quelques bottes par semaine. On adore ce chou frisé en particulier et on aimerait beaucoup en retrouver, surtout avec le beau temps qui arrive.

    J’attends de vos nouvelles! :)

  • MariÈve
    Publié à 08:47h, 15 avril Répondre

    Les variétés de kale autres que frisée se retrouvent de plus en plus dans les épiceries grandes surfaces. En ce moment Avril en a régulièrement. Le mieux est de demander à votre gérant d’épicerie d’en commander. Plus on le demande, plus le kale sera présent! Ceci est pour l’hiver, puisque l’été on retrouve plusieurs variétés de kale dans les marchés locaux et fermiers.
    Santé!

  • Suzie Bolduc
    Publié à 19:46h, 28 juillet Répondre

    Bonjour, moi je veux partager ma recette de kale vert : je fais cuire le kale dans de l’eau environ 10 minutes, après je garde le quard de l’eau et je fais cuire mes patates blanche et après qu’ils ont cuite je les piles avec le kale et l’eau de cuisson du kale et ces délicieux bonne appétit

  • Nanou8845
    Publié à 16:50h, 05 novembre Répondre

    Depuis quand appelle t’on notre bon vieux “chou frisé” du kale???????????????

    J’ai 63 ans et je me demande si cette “nouvelle appellation” n’est pas encore une fois “un coup de commerce” pour pouvoir vendre encore plus cher notre bon vieux “chou frisé”… J’y tiens à cette appellation, oui vraiment j’y tiens….
    Je me sens tellement triste de voir nos bons vieux légumes “d’autrefois” changer de nom sous le couvert de faire de plus en plus de fric.
    Vous ni êtes pour rien, j’en suis consciente mais purée, fouillez le net et vous trouverez plein de recettes à base de “chou frisé” et pas du sois disant “kale”!
    Je suis désolée mais quand je lis tout ces trucs pour faire du fric, ça me “fout les boules”…..

    • Alexis
      Publié à 12:02h, 02 mars Répondre

      Bonjour Nanou8845, j’ai 32 ans, j’ai étudié en langues et je voulais simplement vous dire de ne pas présumer immédiatement que la façon d’appeler les choses découle nécessairement de stratégies pour faire de l’argent. «Kale», c’est le mot anglais pour «chou frisé». C’est simplement un anglicisme qui s’est glissé dans notre vocabulaire, probablement par l’influence du regain de popularité de ce légume aux États-Unis, dû à ses propriétés nutritives récemment redécouvertes dans de nouvelles études. Les jeunes d’aujourd’hui n’étaient pas là quand votre bonne vieille maman achetait du «chou frisé». Ne vous en faites pas toutefois, l’Office québécois de la langue française continue de conseiller le terme «chou frisé»! http://granddictionnaire.com/ficheOqlf.aspx?Id_Fiche=26522794

  • Moi
    Publié à 03:25h, 19 décembre Répondre

    Merci pour vos trucs, je ne savais pas qu’il fallait l’acheter !

  • Fredo
    Publié à 20:29h, 20 janvier Répondre

    Bonjour.
    Merci pour cette recette….
    On s’est régalé.

    Je n’avais pas tous les ingrédients et j’ai donc remplacé le sésame par des pignons grillés et les oignions par du persil et du pourpier d’hiver moulus.

    @Nanou, quand j’ai vu ce légume bizarre (pour moi), il s’appelait “Chou Fermier”. ;)

  • Sylvie Major
    Publié à 17:24h, 14 février Répondre

    Pour démeler tout le monde et désofusquer Nanou8845, le chou kale est en fait les feuilles du chou frisé. Voilà pourquoi il y a souvent erreur de la part de beaucoup de monde. Ne vous inquiétez pas, votre chou frisé s’appelle toujours du chou frisé.

  • Danie
    Publié à 14:42h, 20 mai Répondre

    Bonjour, il me semble vaguement qu’il y a une petite confusion entre le choux frisé qui fait une pomme et le kale qui ne fait que de la feuille très frisée… non ?

  • Marie-Claude
    Publié à 21:42h, 28 novembre Répondre

    Simple et délicieux! À refaire sans hésitation.

Écrire un commentaire