Quoi cultiver à l’ombre ?

Quoi cultiver à l’ombre?

Qui dit potager dit généralement soleil… voici quelques solutions pour jardiner si celui-ci n’est pas au rendez-vous.

La plupart des légumes exigent de 6 à 8 h de soleil par jour pour bien pousser. Si votre parcelle ou votre balcon en reçoivent de 4 à 6 h, ce sont des conditions de mi-ombre qui permettent néanmoins certaines cultures (présentées ci-dessous). Avec moins de 4 h, les chances de réussite sont limitées mais la chaleur peut parfois compenser… alors si le jardinage vous démange, pourquoi ne pas essayer ?

Bonnes nouvelles pour les jardiniers de l’ombre : un tel potager demande moins d’arrosage et les laitues, épinards et roquettes ont peu de chance de monter en graines sous l’effet de la chaleur… À vos truelles : le tableau n’est pas si sombre !

Maximiser ensoleillement et chaleur

Chercher le soleil : Si votre jardin présente un petit coin plus ensoleillé que les autres, placez-y la culture la plus exigeante en lumière.

Élaguer les sources d’ombre : Dans la mesure du possible, taillez haies, arbres ou plantes grimpantes qui font de l’ombre à votre jardin.

Refléter la lumière : Essayer de renvoyer la lumière sur votre espace en créant une surface reflétante : un grand miroir bien orienté, un mur peint d’une teinte claire, une toile blanche, etc.

Capter la chaleur : Parfois, la chaleur compense en partie le manque de soleil. Installez tunnels, housses, mini serres ou cloches en plastique ou en verre pour créer un « effet de serre » bénéfique. Surveillez bien arrosage et ventilation.

Choisir des cultures adaptées

Tirer un trait sur les légumes fruits. Tomates, poivrons, concombres, zuchinis et autres courges, cerises de terre, aubergines sont très exigeants en soleil et chaleur. Avec un ensoleillement de 5 h, vous pouvez essayer mais avec moins que ça, les chances de succès sont minces.

Bien choisir ses cultures. Le choix est plus limité qu’en plein soleil mais il y a quand même de quoi faire de belles récoltes à la mi-ombre :

  • Légume feuilles : laitues, épinards, roquette, bette à carde, cresson, oseille, choux (kale, bruxelles, brocoli, pommé, chou fleur, choux rave) et choux chinois (tat soy, bock choy, etc).
  • Fines herbes : menthe, persil, ciboulette, cerfeuil, mélisse, agastache, hysope, livèche, origan, shiso, primprenelle.
  • Petits fruits : cassis, framboises, fraises des champs, kiwis rustiques (notamment Kolomikta).
  • Légumineuses : pois.
  • Légumes racines : radis, betteraves, navets, rutabagas, topinambours, panais.
  • Fleurs comestibles : fuchsias, bégonias, pensées.

Derniers conseils

Accepter : Que votre potager soit à l’ombre, que les récoltes soient moindres, que le choix soit plus limité… c’est déjà une bonne part du succès !

Oser faire des tests : Parfois le soleil direct est absent mais la luminosité ou la chaleur compensent ou encore l’ensoleillement est plus important qu’on le croit. Il ne coûte pas grand chose d’essayer !

Trouver d’autres espaces pour jardiner : Pensez aux toits, jardins communautaires, terrain chez un ami et autres lieux pour remplacer ou compléter votre jardin d’ombre.

Bon jardinage !

Marie Eisenmann
info@urbainculteurs.org

Cofondatrice des Urbainculteurs, Marie Eisenmann est convaincue des nombreux bienfaits du jardinage pour nos vies et nos villes. Son souhait : vous donner envie de jardiner et des conseils pour réussir, avec ou sans terrain. À la clef : des aliments frais, bios et locaux.

9 commentaires
  • Harold
    Publié à 13:14h, 03 avril Répondre

    “betteraves, navets, rutabagas, topinambours, panais”:

    Supeeer! Quel régal! Génial… Je me réjouis à l’avance!

  • Jerry
    Publié à 14:24h, 14 mars Répondre

    Je voulais faire un potager pour donner des fruits et légumes bio à mes lapins, j’ai un très grand terrain mais tout mes animaux (poules, lapin, ânes, chevaux, chèvres et moutons) prennent de la place dans mon terrain alors j’ai décidé de faire un potager derrière ma maison (j’habite dans un grand cors de ferme) mais c’est à l’ombre. J’ai essayer de planter de la salade, des carottes, des fraises,………et ça à marché, mes lapins se régalent et moi je suis content pour eux.

    • Jerome
      Publié à 20:04h, 08 juin Répondre

      Pensez aux fruitier, les pommiers, entre autres, pour les animaux c’est nickel.

  • Anne
    Publié à 11:09h, 15 mai Répondre

    Merci pour ces idées. J’essayerais bien le miroir… cette année je tente la culture en pots. J’ai récupéré de grands pots ds ma grange et ma cave puis à Emmaüs et j’ai planté des pieds de tomates et un pied de courgette que je peux accoler à ma maison qui elle est au soleil. Je vais donc tenter des cultures feuilles et racines à l’ombre ds mon jardin mais alors il va falloir déployer TOUS les moyens bios contre mes milliards de limaces qui vont se régaler!!!

  • Luc
    Publié à 01:15h, 29 mai Répondre

    Il est écrit plus haut que les framboise peuvent être mis à la mi-ombre. Le rendement en est-il affecté? J’ai un Brazel Berries en pot et pouvoir le mettre à la mi-ombre me rendrais service, je manque de place sur mon balcon. J’ai une place où il aurait du soleil de 14h au coucher du soleil cela lui conviendra t-il?

    • Shirley
      Publié à 13:28h, 14 juin Répondre

      Oui, j’ai un cerisier nord ouest et il donne très bien. ..il est quasi tout le temps à l ombre car il a l’ombre de la maison l’après midi en plus ! On a juste un peu de retard sur la maturité des fruits, quoique cette année elles sont déjà là (mi juin). Je pense donc qu’un framboisier qui accepte la mi-ombre en temps normal ça doit très bien fonctionner !

  • Emma76
    Publié à 12:48h, 05 juin Répondre

    Merci pour la liste des légumes poussant à l’ombre. Les voisins ont construit une annexe de leur maison, en limite de propriété de 8 mètres de haut au sud de ma propriété et plus longue que ma maison. Maison et jardin sont dans l’ombre 4 mois de l’année. Plus des trois quarts de l’année, le soleil ne se couche pas complètement à l’ouest, et j’y ai quelques arbres pour protéger ma maison du vent dominant. (Ici, c’est quasiment tous les jours qu’il y a du vent).
    J’ai perdu beaucoup de plantes, l’humidité persiste (jardin et maison) et les plantes restantes poussent en hauteur, plus haut que moi, même les pommes de terre que je suis obligée de tuteurer. Je cherche beaucoup de conseils à cet égard. Je jardine depuis l’âge de 6 ans mais n’ai jamais été confrontée à une telle ombre. J’ai aussi pensé au miroir mais ici il pleut beaucoup et celui-ci risque de ne pas tenir longtemps.

    @ Anne – Contre les limaces et escargots, il existe un produit sans danger ni pour l’homme, ni pour les animaux sauf pour ces bestioles qui en raffolent, cela leur coupe la faim et ils retournent dans leurs pénates : c’est le ferremol. C’est cher. Cherchez plutôt dans les grandes surfaces, j’en ai trouvé à 5 Euros moins cher que dans une jardinerie. J’avais essayé la bière, c’est efficace surtout pour les limaces, j’en avais tué 400 deux saisons de suite. Les escargots se saoulent et s’en vont. Et c’est très astreignant et finalement très coûteux aussi.

    • frenzzzie
      Publié à 02:22h, 25 mai Répondre

      Pour éviter de voir toute votre récolte sacrifiée par des escargots et autres mangeurs, vous pouvez également leur planter LEURS salades en pourtour des vôtres, ils auront d’abord du travail avant d’arriver jusqu’aux autres et tout le monde sera content, surtout les hérissons ^^

  • frenzzzie
    Publié à 02:20h, 25 mai Répondre

    Vous pouvez utiliser un «lux mètre» pour connaître la luminosité de chaque endroit et voir que soleil indirect peut quand même signifier forte luminosité… il y a des applications pour smartphone (gratuites) qui reproduisent cet outil que les photographes/filmeurs utilisent dans le cadre de leur travail. À vos pomme-store et autres sites de téléchargement d’applis!!! ;))

Écrire un commentaire