Pain multigrain à l’oignon, végétalien, cru et sans gluten

Pain multigrain à l’oignon, cru et sans gluten

Le pain à l’oignon est un des nombreux classiques de l’alimentation vivante végétalienne. J’ai voulu cette version aussi simple à réaliser que polyvalente et aussi savoureuse que nourrissante.

Je suis d’accord, le pain « vivant » idéal est germé, mais nous n’avons pas toujours le temps de prévoir la germination. Ce pain-ci est relativement rapide à faire, ses ingrédients sont simples à trouver et très denses du point de vue nutritionnel. Il a une saveur sucrée-salée qui permet de l’utiliser d’une foule de façons.

Un pain pour les tartines et les sandwiches

Ce pain conserve une texture souple et moelleuse parfaite pour les sandwiches et tartines. Essayez un sandwich tomate, avocat et laitue entre deux tranches de ce pain : c’est mémorable ! La saveur du pain est assez présente pour rehausser celle des légumes, sans toutefois prendre toute la place.

Une croûte à pizza

Pain multigrain à l’oignon, cru et sans gluten

La saveur et la texture de ce pain en font une base parfaite pour réaliser des pizzas crues. Déshydratées plus longuement pour une croûte mince et croquante, ou moins longtemps pour une conserver une texture plus moelleuse, ces pâtes peuvent être préparées à l’avance et conservées au frigo dans un contenant hermétique jusqu’au moment de garnir. Une sauce de type pesto ou une sauce tomate crue, quelques légumes et le tour est joué : vous avez une pizza crue !

Craquelins et croûtons

Si on poursuit la déshydratation un peu plus longtemps, ou si on fait cuire à four doux (environ 200 degrés Celsius), on obtient de savoureux et croquants craquelins et croûtons à servir en trempette ou pour accompagner et compléter une salade ou un potage.

Version sucrée

Cette recette se transforme facilement en pain sucré en remplaçant les oignons émincés par des pommes grossièrement râpées et les graines de carvi par un peu de cannelle. À vous les tartines sucrées et les pizzas fruitées !

Pain multigrain à l’oignon, cru et sans gluten

Pain multigrain à l’oignon, cru et sans gluten

Rendement : selon l’épaisseur, environ 16 « tranches » de pain ou 8 petites croûtes à pizza

Ingrédients :

  • 1 tasse (250 ml) d’oignons doux et sucrés (j’ai pris des oignons vidalia) tranchés mince
  • 1 c. à table (15 ml) de sirop d’érable ou nectar d’agave
  • 1 c. à table (15 ml) de tamari sans gluten
  • 1 pomme épluchée, le cœur enlevé
  • ¾ de tasse (190 ml) d’eau
  • ½ cuillerée à thé (2,5 ml) de graines de carvi (optionnel)
  • ¾ de tasse (190 ml) de graines de lin moulues en farine (j’utilise un moulin à café)
  • ½ tasse (125 ml) d’amandes moulues en farine
  • ½ tasse (125 ml) de graines de tournesol moulues en farine
  • 2 c. à table (30 ml) d’un mélange de graines de sésame, pavot, citrouille, tournesol… au choix

Méthode et préparation :

1. Commencer par émincer les oignons dans un grand bol. J’utilise une mandoline pour faire des tranches bien minces, mais un bon couteau et un peu de patience donnent un aussi bon résultat ! Laisser les oignons en attente.

2. Au mélangeur ou au robot culinaire, liquéfier la pomme épluchée avec l’eau, le tamari et le sirop d’érable. Verser sur les oignons tranchés, bien mélanger pour enrober les oignons et laisser en attente, une fois de plus.

3. Dans un autre bol, mélanger les graines de lin moulues, les amandes moulues et les graines de tournesol moulues avec les graines de carvi.

4. Lentement, ajouter le mélange de graines moulues au mélange d’oignons en brassant bien. La préparation épaissira rapidement à mesure que les graines de lin absorberont l’eau.

5. Pendant que la pâte épaissit, préparer les plateaux de déshydrateur ou les plaques pour le four en les recouvrant d’un papier silicone ou d’un ParaFlexx.

6. Étendre la pâte aussi uniformément que possible, lui donner environ ½ cm ou 1 cm d’épaisseur selon qu’on veuille un pain plus mince et croustillant ou plus épais et moelleux. Personnellement, je trouve qu’une spatule mouillée est le meilleur instrument pour étendre la pâte.

7. On peut faire de grands carrés de pâte qu’on découpera éventuellement de la taille voulue, ou bien de cercles qui serviront de bases pour les pizzas.

8. Déshydrater à 45 degrés Celsius (115 degrés Fahrenheit), 2 à 3 heures, ou assez longtemps pour pouvoir manipuler le pain. Retirer le ParaFlexx ou le papier parchemin et tailler le pain de la grandeur désirée (les ciseaux font un excellent travail). Remettre au déshydrateur, directement sur la grille, jusqu’à la fin de la déshydratation, soit environ 8 à 10 heures ou selon l’épaisseur et la texture désirée.

9. Si vous faites cuire ce pain au four, n’oubliez pas de couvrir la plaque de papier parchemin parce que la pâte est difficile à décoller. Je l’ai, moi, fait cuire à 200 degrés Celsius (ce n’est évidemment plus de l’alimentation vivante dans ce cas!) environ 20 minutes, mais en surveillant très régulièrement la cuisson.

10. Déguster immédiatement, ou laisser refroidir avant placer dans un contenant hermétique. Si on le conserve quelques jours, on peut repasser le pain au four tiède ou au déshydrateur avant de le servir, pour qu’il retrouve sa texture de pain frais.

Plus à propos de :
,
Julie Belzil
julie.belzil@gmail.com

Blogueuse culinaire, Julie Belzil partage ses recettes et sa passion pour l'alimentation saine et vivante sur le Web.

17 commentaires
  • Annick Guenette
    Publié à 08:07h, 18 mars Répondre

    Merci pour la belle recette! est-ce que c’est bien dur? Parce que avec mes broches… je dois faire bien attention…..

  • mélissa
    Publié à 09:15h, 18 mars Répondre

    Merci pour la recette! Je me demandais seulement quel est le rendement?

  • amélie piéron
    Publié à 05:09h, 19 mars Répondre

    Il va falloir que je le teste celui là ! Il me tente bien !
    Merci !

  • Julie
    Publié à 07:57h, 20 mars Répondre

    Allo Annick! Le pain reste moelleux si on ne le fait pas déshydrater trop longtemps. Et si tu le faisais en craquelins tès minces et déshydratés longtemps (ou passés au four), ils seraient plus croustillants que durs. Pour avoir eu des broches pendant quelques années moi aussi, je dirais que ça ne devrait pas poser de problèmes. J’espère que je ne me trompe pas!

    Mélissa, moi ça me donne environ 16 “tranches” de pain ou 8 petites croûtes de pizza individuelles. Évidemment, ça dépend toujours de l’épaisseur, mais ça donne tout de même une bonne idée du rendement.

    Amélie, j’espère que tu vas aimer! Tu vas voir comme ça sent bon pendant la déshydratation, ça donne faim à tout le monde dans la maison :)

  • Ariane
    Publié à 11:32h, 04 avril Répondre

    J’étais enthousiasmée de la recette jusqu’à temps que je découvre qu’elle ne contient aucune céréale mais seulement des oléagineux gras, dommage. Il y a trop de substitutions par le gras en alimentation vivante et pas assez de grains qui fournissent une énergie de longue durée comme les céréales. Le vrai challenge est de créer un pain avec des céréales sans gluten (ou avec pour ceux qui en mangent sans problème). Bel effort quand même!

  • Julie
    Publié à 06:10h, 09 mai Répondre

    Bonjour Ariane, je suis bien au courant de cette problématique en alimentation vivante. Le tout est de savoir doser. Certaines recettes sont à faire occasionnellement, pour le plaisir et à consommer en quantité modérée. Pour un pain à consommer au quotidien, je vous recommenderais effectivement un pain essene à base de céréales germées. Merci pour votre commentaire quand même ;)

  • Lauriane
    Publié à 17:15h, 07 août Répondre

    Wow! Merci beaucoup pour cette recette, c’est déjà dans le déshydrateur! Je suis nouvelle sur la voie de l’alimentation vivante, j’y vais progressivement, et je suis épatée par toutes les possibilités de ce mode d’alimentation! Et surtout, agréablement surprise de constater le peu de temps de préparation des recettes. Je dois par contre m’habituer à penser à l’avance, mais ça s’en vient (trempage, déshydratation, etc.)!

    Merci encore!

  • Julie
    Publié à 06:10h, 09 août Répondre

    Bonjour Lauriane, votre maison doit embaumer l’oignon :)
    Je suis tout à fait d’accord avec vous, l’alimentation vivante est bien plus simple qu’elle peut en avoir l’air, surtout lorsqu’on privilégie les aliments frais et peu transformés. Merci de votre commentaire!

  • Natalia
    Publié à 09:15h, 28 octobre Répondre

    Bonjour! J’ai très envie d’essayer cette belle recette. Afin de rendre ce pain moins riche en matière grasse,
    ne pourrait on pas remplacer une partie de la poudre d’amandes et de graines de tournesol par de la farine de riz?

  • Julie
    Publié à 12:35h, 28 octobre Répondre

    Bonjour Natalia!
    Je ne conseillerais pas de consommer la farine de riz crue, toutefois on pourrait utiliser du sarrasin ou du quinoa qui auraient été germé et déshydraté avant d’être moulus en farine. Il faut toutefois conserver une partie des oléagineux (amandes et tournesol ou autres) parce que sinon, d’après mes expériences, la texture du pain devient un peu trop “crayeuse”.
    Personnellement, je réserve pour les repas spéciaux, je sers en petites portions et j’accompagne d’une montagne de légumes croquants!
    Je vous souhaite beaucoup de plaisir dans vos expérimentations crulinaires :)

  • Veronique
    Publié à 12:16h, 20 novembre Répondre

    Un pure delice!!! Je fais ce pain pour accompagner mes salades et mes potages! MERCI pour cette belle decouverte!

  • Julie
    Publié à 19:35h, 21 novembre Répondre

    Bonjour Veronique, je suis contente que voys ayez aimé!

  • Natalia
    Publié à 03:31h, 09 décembre Répondre

    Juste pour vous dire que j’ai enfin trouvé le temps d’essayer cette délicieuse recette. J’ai remplacé la moitié des oléagineux par de la farine de riz complète et j’ai cuit les galettes au four. J’ai adoré, à refaire très vite. Évidemment on n’est plus dans l’alimentation vivante, mais cela peut être une variante lorsque l’on souhaite limiter sa consommation d’oléagineux. Je suis un régime sans gluten et produits laitiers et je suis toujours à la recherche de nouvelles idées, celle-ci eat adoptée. Merci pour votre recette!

  • Julie
    Publié à 10:45h, 10 décembre Répondre

    Merci de partager votre expérience Natalia! Je suis sûre que le résultat était délicieux et je vais sûrement essayer moi aussi. Je finis parfois par être en manque d’inspiration pour des pains sans gluten pour la famille. On dégustera à votre santé :)

  • Josiane
    Publié à 19:35h, 08 mai Répondre

    de Julie: Tu vas voir comme ça sent bon pendant la déshydratation, ça donne faim à tout le monde dans la maison :) — Haaa pour ca ouiiI! On dirait que c,est trois fois plus long à être pret dans ce cas là!… Déjà que la déshydratation n’est pas le moyen le plus rapide de cuisiner! haha.
    Aors.. puisque la question a été soulevée: vous connaissez d’autres place ou on pourait avoir du pain cru moins gras?! :)
    Mais qu,est-ce qu’il est bon. Je n’avais pas tous les ingrédient.. mais j’ai improviser. Des graine de citrouille et de chanvre au lieux du tournesol, moitier moins de sucre et mélanger avec un peu d’agave et de cannelle. YumYum. Et des oignon conventionnel… parce que c’est juste ca que j’avais sous la main. haha. C’était ma première recette avec les crakelins aux tomates. Que de joie!=D

  • Tasse de thé
    Publié à 22:39h, 26 mai Répondre

    Merci, je me disais justement qu’on devait bien pouvoir faire des chips ou craquelins avec des fruits…la recette originale aux oignons m’intéresse et la version sucrée avec des pommes est justement ce que je voulais essayer dans mon Excalibur!

  • Anne
    Publié à 01:12h, 01 août Répondre

    Bonjour Julie! Je viens de faire votre recette de biscuits aux figues et je les trouve franchement délicieux!!! Pour cette recette de pain, je me demandais si je pouvais remplacer les graines de lin (auxquelles ma fille est très allergique) par des graines de chia… Et si vous pensez que ça irait, me suggérez-vous de les réduire en poudre ou de les laisser entières? Merci beaucoup! Très heureuse de vous avoir trouvée sur le Web :-)

Écrire un commentaire

Lire plus :
Spaghetti et patates douces aphrodisiaques
Spaghetti et patates douces aphrodisiaques

Fermer