Préparer un chaï maison

Préparer un chaï maison

Le fameux « chaï », thé aux épices de l’Inde, gagne en popularité ces dernières années. Aromatique et souvent servi bien sucré, l’expérience d’un savoureux chaï en hiver se compare à un bon chocolat chaud, effet réchauffant en prime.

Les cafés vous serviront tantôt un chaï fait à partir d’un sirop chimique de nature douteuse, tantôt un chaï en sachet ou encore un mélange maison, mais il sera invariablement dispendieux, de 3 à 4$ la tasse. Saviez-vous que vous pouvez non seulement concocter votre propre chaï, mais qu’aussi la décoction de thé aux épices peut se conserver plusieurs semaines au réfrigérateur ? Vous pouvez ainsi en préparer longtemps à l’avance et il vous suffira ensuite d’ajouter du lait et du sucre à votre convenance.

Petite leçon d’étymologie et d’histoire

C’est un pléonasme que de parler de « thé chaï », puisque « chaï » signifie justement et simplement « thé ». D’ailleurs, le mot « thé » correspond à « cha » ou « chaï » dans une variété de pays et de langues, allant des pays arabes au Japon, en passant par l’Iran, l’Europe de l’Est, la Russie et la Chine. Les contrées où le thé a été acheminé par voies maritimes emploient généralement un terme commençant par le vocable « té » alors qu’il aura été acheminé par la terre chez ceux qui utilisent un terme commençant par « ch ».

Le chaï est devenu une véritable religion en Inde, adoptée par l’ensemble des habitants qui ponctuent allègrement tous les moments de la journée avec ce breuvage chaud et sucré. Pourtant, cette boisson devenue traditionnelle leur vient des anglais qui y importèrent le thé depuis la Chine vers la moitié du 19e siècle, après quelques tentatives moins fructueuses à la fin du 18e siècle.

Les nombreuses épices du chaï réchauffent l’organisme et stimulent la digestion, ce qui peut aider à la perte de poids, notamment grâce à la cannelle qui stabilise sensiblement la glycémie. Elles procurent également un certain effet aphrodisiaque, dispersent les gaz intestinaux et aident à combattre les bactéries.

L’aspect santé du chaï dépend bien sûr de la quantité et de la qualité de sucre qu’on y incorpore, ainsi que de notre tolérance aux produits laitiers. Il est certainement possible de remplacer le lait de vache par du lait d’amande ou d’avoine, par exemple, lesquels se rapprochent le plus du goût original du bon vieux chaï indien.

Recette de chaï maison

Rendement : pour 10 à 12 tasses de chaï

Ingrédients pour la décoction de thé aux épices :

  • 2 litres d’eau
  • ¾ tasse de gingembre frais pelé et coupé en morceaux
  • ¼ tasse de thé noir Darjeeling
  • 6 à 8 c. à table de cardamome écaillée ou moulue
  • 8 bâtons de cannelle en bâtons
  • 1 c. à table de cannelle moulue
  • ½ c. à thé de clou de girofle moulu
  • 1/8 c. à thé de noix de muscade moulue
  • 2 pincées de cumin moulu ou en graines
  • 2 pincées de poivre noir moulu
  • ¼ c. à thé d’essence de vanille (optionnel)

Préparation :

1. Dans 2L d’eau, bouillir à feu doux le gingembre et les bâtons de cannelle pendant 15 min.

2. Ajouter les autres épices (tout sauf le thé noir et l’essence de vanille) et bouillir autres 5 min.

3. Ajouter le thé noir et l’essence de vanille, bouillir encore 2 minutes puis retirer du feu.

4. Filtrer la décoction à l’aide d’une passoire fine ou d’un coton-fromage.

5. Conserver jusqu’à 3 semaines au réfrigérateur, dans un contenant de verre.

6. Pour servir un chaï, ajouter du lait au goût (environ 2/3 décoction et 1/3 lait) et un agent sucrant, idéalement du sucanat (appelé « jaggery » en Inde).

Jonathan Léger Raymond
namaste@ayurvedarevolution.com

Thérapeute en ayurvéda et herboriste accrédité par la Guilde des Herboristes du Québec, Jonathan Léger Raymond est un thérapeute holistique spécialisé en ayurvéda, médecine traditionnelle de l'Inde. Il est co-fondateur du centre Espace Ayurvéda à Montréal et se consacre à présent à l'édification d'une plate-forme internationale de référence sur l'Ayurvéda et le mode de vie écologique: Ayurvéda Revolution.

16 commentaires
  • Fée des bois
    Publié à 07:45h, 18 février Répondre

    Merci beaucoup pour cette belle recette!
    Au programme aujourd’hui… journée plein air et Chaï au retour!

  • zebrah
    Publié à 12:16h, 18 février Répondre

    Merci pour ta recette!

  • Elisabeth Roussel
    Publié à 19:29h, 19 février Répondre

    Bonjour
    Il s’agit de la recette du masala chai – le masala étant un mélange d’épices. En effet, le chai est tout simplement un thé au lait avec du sucre, mais sans aucune épice. Bonne journée, Elisabeth.

  • Annick Guenette
    Publié à 09:52h, 26 février Répondre

    Un vrai délice! J’adore avec le lait de coco ou d’amande… et pour le dimanche… un moka chaï hihi hmmmm

  • Brigitte Maison d'Évelyne
    Publié à 10:13h, 07 mars Répondre

    Merci pour ce partage. J’avais eu l’occasion dans le passé de boire du vrai Chai mais sans en connaitre la recette exacte. Je pense que je vais essayer de sucrer avec du sirop d’érable. Encore merci!

  • Guerzeder
    Publié à 10:47h, 19 mai Répondre

    Le thé ne se conserve pas. C’est même toxique lorsqu’on le réchauffe. Il est préférable d’en préparer moins et plus souvent. Par contre un lait de soja ou d’amande remplace très bien le lait de vache plus digeste.

    • Alice
      Publié à 08:50h, 23 juin Répondre

      Non ce n’est pas toxique mais il perd de ses arômes et gare aux bactéries, pour moi la règle c’est frigo, contenant fermé et moins de 48h.

  • Anne-Marie
    Publié à 10:22h, 01 mai Répondre

    Personnellement je l’ai fait avec du lait de riz et c’était vraiment très bon. Cela fonctionne avec tous les laits végétaux. Et je suis d’accord avec Guerzeder, c’est mieux de le préparer à chaque utilisation. C’est rapide et meilleur

  • Rosaria
    Publié à 18:49h, 10 octobre Répondre

    Merci pour la recette . Comme le dit si bien Annick ” c’est un vrai délice” ;-))))

  • Marie-Caroline
    Publié à 13:38h, 28 octobre Répondre

    Bonjour, est-ce que vous utilisez des graines de cumin ou de carvi? Merci pour votre recette et votre réponse.

  • Marlène
    Publié à 14:52h, 09 novembre Répondre

    Merci pour la recette ! Je vous invite à en découvrir une autre : http://lespetiteschosesordinaires.fr/magic-tea/ ;-)

  • Gabriele Beland
    Publié à 20:54h, 14 décembre Répondre

    He bien… Jonathan … Qui l’eut cru que des années apres avoir travaillé avec toi a la librairie Biosfaire, que j’allais lire ta recette de Chaï sur Internet. C’est cool en maudit.

  • Jonathan Léger Raymond
    Publié à 19:36h, 20 janvier Répondre

    @Marie-Caroline : J’utilise le cumin et non le carvi. @Gabriele Beland : Hi hi coucou ! On vieillit et on fait un bout de chemin !

    • Jade
      Publié à 17:47h, 14 mai Répondre

      Beau bonjour! Si j’ai seulement des sachets de thé noir Darjeeling , vous diriez environ combien de sachet pour faire 1/4 de tasse ?

      Merci,

      Jade

      • Jonathan Léger Raymond
        Publié à 08:56h, 26 mai Répondre

        1/4 de tasse est une petite quantité, un seul sachet de thé suffira amplement… remarquez que vous pouvez toujours ouvrir vos sachets de thé et utiliser leur contenu.

  • Luc G
    Publié à 09:47h, 02 février Répondre

    ok merciiiii de vos conseils…

Écrire un commentaire

Lire les articles précédents :
Spaghetti et patates douces aphrodisiaques
Spaghetti et patates douces aphrodisiaques

Fermer