Galette de sarrasin avec chutney épicé aux deux courges

Galette de sarrasin avec chutney épicé aux deux courges

Depuis mes débuts en tant que professionnelle en alimentation saine et naturelle, j’encourage fortement l’utilisation du blé noir : le sarrasin.

C’est d’ailleurs pourquoi, le samedi 1er octobre dernier, la Confrérie des Sarrasins de Louiseville a procédé à l’intronisation d’un nouveau membre : moi-même !

Si la plupart des gens apprennent l’existence de cette confrérie, le sarrasin est, pour sa part, connu de tous les Québécois, plus précisément pour sa galette (qui possède son propre festival depuis 1978 : le Festival de la galette de sarrasin de Louiseville).

Qu’est-ce que le sarrasin ?

Le sarrasin n’est pas une céréale comme le blé ou l’orge. Tout comme le quinoa, il est considéré comme pseudo-céréale, car il n’appartient pas à la famille des graminées. Sa composition nutritionnelle est aussi très différente des céréales.

Nous vivons dans une ère où le « sans gluten » est de plus en plus populaire. Eh bien, bingo ! En plus d’être riche en protéines, en fibres solubles et en antioxydants, il ne possède aucun gluten, est très facile à digérer et est énergétique. Ce n’est pas tout : il se cuisine facilement, dévoile un goût original, très agréable et il est peu dispendieux !

Symbole de la misère des campagnes : les hauts et les bas d’une culture

Le sarrasin se cultive facilement dans des terres rudes, assez pauvres et pratiquement sans engrais. Au Québec, la ville considérée comme « le pays du sarrasin » est Louiseville, dans la MRC de Maskinongé. Le festival fait sa promotion depuis maintenant 33 ans, mais cette pseudo-céréale n’a pas toujours eu bonne figure !

Dans le téléroman Les belles histoires des pays d’en haut, diffusé de 1956 à 1970 et tiré du roman Un homme et son péché de Claude-Henri Grignon, le sarrasin était réservé aux gens pauvres et aux miséreux. Voilà pourquoi le titre peu flatteur de « symbole de la misère des campagnes » a été attribué au sarrasin.

Même s’il est de plus en plus convoité et qu’il se cultive facilement, on remarque encore aujourd’hui une régression de la culture du sarrasin au Québec. Pourtant, elle devrait être encouragée car elle est saine non seulement pour nous, mais aussi pour l’environnement, si elle sert à promouvoir nos terres cultivables et surtout grâce à sa facilité à être biologique.

Pour obtenir un produit du sarrasin « 100 % Québec », on se tourne vers la marque Cuisine Soleil pour la farine ou Les Moissonneries du Pays pour le sarrasin entier.

Maintenant, passons à la table !

Galette de sarrasin avec chutney épicé aux deux courges

Ingrédients : Chutney épicé aux deux courges

  • 2 oignons rouges hachés
  • 1 c. à table de fleur d’ail
  • 3 cm de gingembre râpé
  • 1 petite courge butternut coupée en petits cubes
  • 1 petite courge buttercup coupée en petits cubes
  • 1 ½ tasse d’eau
  • 3 c. à table de vinaigre de cidre de pomme
  • ¼ c. à thé de cannelle de Ceylan
  • ¼ c. à thé de cumin
  • Pincée de muscade
  • ⅛ c. à thé de piment de Cayenne
  • ¼ c. à thé de poivre noir
  • ½ c. à thé de sel
  • 3 c. à table de sirop d’érable
  • 2 gousses de cardamome moulues
  • ¼ tasse de graines de citrouille

Ingrédients : galette de sarrasin

  • 1 tasse de farine de sarrasin
  • 1¾ tasse d’eau
  • ½ c. à thé de sel

Préparation du chutney :

1. Dans un grand chaudron, faire revenir les oignons dans un peu d’huile. Lorsque les oignons sont transparents, ajouter la fleur d’ail et le gingembre, remuer et ajouter les cubes de courges.

2. Faire chauffer les courges 2-3 minutes à découvert et en remuant souvent.

3. Ensuite, ajouter l’eau et la faire évaporer à feu moyen.

4. Ajouter le vinaigre de cidre de pommes, le sirop d’érable et les épices. Bien brasser.

5. Lorsque les courges sont tendres, ajouter les graines de citrouille.

Préparation de la galette :

1. Verser les ingrédients secs dans un bol.

2. Incorporer l’eau graduellement en mélangeant bien, jusqu’à l’obtention d’une consistance lisse.

3. Cuire dans un poêlon ou sur une plaque de fonte bien chaude.

4. Lorsque les côtés de la galette commencent à lever, tourner la galette à l’aide d’une spatule.

5. Prendre une portion de chutney et la déposer au centre de la galette. Replier les 4 côtés de la galette sur la garniture et retourner le tout à l’aide de la spatule.

Servir et savourer !

Trucs et options

Plus à propos de :
,
Dominique Dupuis
dom@larmoireduhaut.com

Dominique Dupuis de L'Armoire du Haut enseigne la saine alimentation et vulgarise la nutrition par le biais de différents ateliers pratiques. Ce sont d'abord et avant tout l’utilisation d’aliments de qualité, peu ou pas transformés et le plus naturel possible qui sont prônés.

Pas de commentaires...

Écrire un commentaire

Lire les articles précédents :
À propos des goûts du consommateur
À propos des goûts du consommateur

Fermer