Ripaille du temps des sucres : tartelette à l’érable, à la crème et fleur de sel

Ripaille du temps des sucres : tartelette à l’érable, à la crème et fleur de sel

Mon père, Hervé Dupuis, est un petit producteur d’érable dans ce beau village de lacs et de montagnes qu’est St-Alexis-des-Monts. J’en suis très fière et me considère privilégiée. D’ailleurs, il devrait en être ainsi pour tous les Québécois.

À voir le sourire de satisfaction de mon père lorsqu’il a fait la distribution de sa récolte la fin de semaine dernière, il est indéniable que l’effort en vaut la pinte. Quelle richesse !

Tante Jemima n’y est pour rien

Pour tous ceux qui s’interrogent sur les origines du sirop, il nous vient d’ici. Le sirop est un produit naturel qui ne contient ni colorant, ni additifs et qui est fait à partir de la sève de l’érable à sucre. Le site de La Fédération des producteurs acéricoles du Québec est plein de ressources pour les curieux et répond à toutes les questions. Entre autres: « la certification bio des produits de l’érable, qu’est ce que ça veut dire au juste ? »

Si vous achetez des grands producteurs, il est bien d’aller vers le bio mais si vous achetez d’un petit producteur, demandez-lui vous-même quelles sont ses pratiques. S’il n’a pas la certification bio, il l’est probablement quand même.

Les grands-pères dans le sirop jusqu’au cou

La sève d’érable fait partie de nos coutumes ancestrales et qui dit « coutume » et « ancêtre » dit aussi « vieilles-recettes-pas-toujours-santé ». J’ai donc jonglé avec l’idée de garder une recette traditionnelle typique de la tarte au sucre mais en version 2011.

Je vous offre le résultat de mon expérience: une tartelette à la crème (plus tendance que sa grande soeur la tarte), végétalienne avec le nouveau Belsoy et à la mode fleur de sel.

Tarte à l’érable à la crème et fleur de sel

Rendement : 2 tartelettes

Ingrédients :

  • Fond de tarte au blé entier (recette de Renée Frappier)*
  • ¼ tasse d’eau
  • 1 c. à thé d’agar-agar en poudre
  • ¼ tasse de sirop d’érable foncé à Tº ambiante
  • 2 c. à table de Belsoy (préparation crémeuse de soja)
  • 1 c. à table de sucre d’érable
  • pincée de fleur de sel

*Je divise cette recette de pâte à tarte en deux donc 1 abaisse. Je sépare la pâte en mini-tartelettes (donne environ 6) et je congèle. Je cuis ensuite mes tartelettes, au besoin directement du congélateur au four.

Méthode :

1. Faire cuire 2 fonds de tartelette et réserver.

2. Dans une casserole, faire bouillir l’eau, ajouter l’agar-agar et remuer constamment.

3. Lorsque le liquide commence à épaissir (après environ 5 minutes), ajouter le sirop d’érable.

4. Chauffer à feu moyen jusqu’à ce que le mélange épaississe de nouveau.

5. Ajouter le Belsoy, réchauffer et couler dans votre fond de tarte cuit.

6. Saupoudrer de fleur de sel.

7. Déposer au frigo 30 minutes.

8. À déguster avec un filet de Belsoy et du sucre d’érable sur le dessus pour décorer.

Clin d’oeil : Il est évident que c’est moi qui ai le meilleur des sirops d’érable, mais bon… Ce produit de chez nous, peu importe sa provenance, est toujours un excellent choix !

Dominique Dupuis
dom@larmoireduhaut.com

Dominique Dupuis de L’Armoire du Haut enseigne la saine alimentation et vulgarise la nutrition par le biais de différents ateliers pratiques. Ce sont d’abord et avant tout l’utilisation d’aliments de qualité, peu ou pas transformés et le plus naturel possible qui sont prônés.

3 commentaires
  • Luc Prévost
    Publié à 11:37h, 11 mai Répondre

    Bonjour! Quels sont les ingrédients ajoutés ou soustraits qui confèrent le status BIO? Je sais que certains produits sont utilisés pour éviter la mousse formée lors de la mise en chaleur de l’eau d’érable. Quels sont-ils? Est-ce que bio veut dire vegan en l’espèce? Je crois que certains produits animals (beurre par exemple) peuvent être ajoutés… Merci d’avance.

  • Brigitte
    Publié à 15:34h, 11 mai Répondre

    OUIIIII ! j’ai hâte de l’essayer…Printanière et invitante recette !

  • Dominique
    Publié à 16:22h, 17 mai Répondre

    Il y a de nombreux critères à respecter pour la certification bio du sirop d’érable et ce ne sont pas nécessairement dans les ingrédients ajoutés mais plus dans les méthodes de fabrication. Voyez ici toutes les normes : http://www.fabqbio.ca/page7_2.html

    Il semblerait aussi, par rapport aux agents antimousse autorisés, que toutes les huiles végétales certifiées biologiques soient utilisées donc végétaliennes et donc bio sauf qu’il faut éviter les huiles provenant du soya, des arachides, des noix ou des graines de sésame à cause de leurs effets potentiellement allergènes.

Écrire un commentaire