Concoctez vos mélanges d’épices ayurvédiques

Concoctez vos mélanges d’épices ayurvédiques

Les épices ont toujours fait aussi bien partie de la cuisine que de la médecine indienne. Voyons ensemble comment nous pouvons concocter aisément des mélanges aromatiques adaptés à notre constitution et à nos besoins du moment, tout en titillant agréablement nos papilles.

Dans l’article « Alimentation et Ayurvéda », publié précédemment, nous avons abordé le concept des trois doshas, soit vata, pitta et kapha. Ce sont trois paramètres utilisés en Ayurvéda, la médecine traditionnelle indienne, pour décrire l’état de santé d’un individu et l’impact du mode de vie et de l’alimentation sur l’équilibre du corps humain.

En identifiant quel dosha est le moins équilibré en nous, on peut choisir un mélange d’épices et d’aromates. Celui-ci aura une influence bénéfique sur notre bien-être et notre état de santé en adaptant vos plats à votre constitution personnelle. Le fait de préparer en avance facilite l’utilisation fréquente des mélanges d’épices, ce qui accroît leur impact sur votre santé.

Vata : d’espace et d’air

Le principe vata correspond aux mouvements, aussi bien la locomotion que le péristaltisme intestinal et même la transmission d’information via le système nerveux. Vata maintient le rythme, la pulsation de la vie ainsi que nos perceptions sensorielles.

Une fois déséquilibré cependant, nos idées deviennent confuses, la tête nous semble trop légère et devient parfois même douloureuse. La peur et l’anxiété se manifestent. Nous développons davantage de gaz intestinaux, les rythmes corporels se dérèglent et le corps s’assèche, notamment la peau. Les articulations deviennent rigides et douloureuses.

Les arômes sucrés et les huiles essentielles douces dispersent les gaz intestinaux et apaisent le système nerveux. Un léger effet réchauffant et apéritif contribue à soutenir la digestion souvent irrégulière en excès vata.

Recette pour régulariser vata : les carminatifs

Ingrédients :

  • 2 parts Cumin moulu
  • 2 parts Cannelle moule
  • 1 part Basilic séché
  • 1 part Muscade
  • 1 part Clou de girofle moulu

Vous pouvez aussi mélanger ensemble les poudres de fenouil, de graines de coriandre, de graines de céleri et de gingembre séché pour obtenir une combinaison harmonieuse et plus fraîche. Plusieurs autres épices et d’aromates sont bénéfiques pour vata, tels la cardamome, le fenugrec, les graines de moutarde, l’origan et le romarin.

Pitta : le feu qui transforme

Le principe pitta représente l’ensemble des réactions chimiques qui ont cours dans l’organisme. La capacité de digestion et de métabolisation des aliments et le maintien de la température corporelle sont du domaine de pitta.

Lorsque pitta est dérangé, nous ressentons plus d’irritabilité et de colère. Un appétit énorme et une soif constante nous tenaille. Des symptômes de rougeurs, de brûlements, d’inflammation et d’infection émergent. Les problèmes de peau, l’acidité gastrique et les infections bactériennes sont souvent reliés à pitta.

Les saveurs douces ou amères apaisent les excès de chaleurs de pitta. À cet effet, il est possible de préparer des infusions froides à partir des ingrédients suggérés ci-dessous.

Recette pour régulariser pitta : épices rafraîchissantes

Ingrédients :

  • 2 parts Graines de cumin moulu
  • 2 parts Graines de coriandre moulues
  • 2 parts Persil séché
  • 1 part Curcuma en poudre
  • 1 part Ajwain moulu (optionnel)

Par ailleurs, dans la catégorie des épices rafraîchissantes, on retrouve aussi la menthe douce, le safran ainsi que la cardamome, le fenouil, le fenugrec et le sel rose, lorsque utilisés en petites quantités.

Kapha : la force de l’eau et de la terre

Kapha est un principe de cohésion, de stabilité et de protection qui préserve la forme et l’intégrité de l’organisme. Par exemple, kapha assure la lubrification du corps tout aussi bien qu’il maintient l’immunité.

Lorsque kapha est déséquilibré, le corps sombre dans un excès de matière et de lourdeur. On devient paresseux, lent et triste. On observe souvent des congestions et du mucus, ainsi que parfois un surplus de poids notable. Il se produit aussi des problèmes respiratoires et immunitaires tels que l’asthme, les intolérances alimentaires et les allergies.

Les épices piquantes et réchauffantes viennent stimuler le métabolisme et décongestionnent les voies respiratoires, alors que les saveurs amères et astringentes contribuent à assécher et à diminuer les excès de liquides et de matière.

Recette pour régulariser kapha : les trois-piquants

Ingrédients :

  • 1 part Poivre long (aussi appelé pippali)
  • 1 part Poivre noir
  • 1 part Gingembre séché

Ajoutez de la cannelle et du carvi dans les mêmes proportions pour accroître l’effet expectorant. La cannelle contribue aussi à la perte de poids et constitue un bon bactéricide. D’autres épices amères et/ou piquantes peuvent être bénéfiques pour kapha : anis, basilic, clou de girofle, cumin, curcuma, fenugrec, graines de moutarde, thym ou romarin.

Références

Avatar
Jonathan Léger Raymond
namaste@ayurvedarevolution.com

Thérapeute en ayurvéda et herboriste accrédité par la Guilde des Herboristes du Québec, Jonathan Léger Raymond est un thérapeute holistique spécialisé en ayurvéda, médecine traditionnelle de l'Inde. Il est co-fondateur du centre Espace Ayurvéda à Montréal et se consacre à présent à l'édification d'une plate-forme internationale de référence sur l'Ayurvéda et le mode de vie écologique: Ayurvéda Revolution.

16 commentaires
  • Avatar
    Brigitte
    Publié à 00:56h, 05 mai Répondre

    Fascinantes épices et herbes. Je vais essayer vos mélanges.

  • Avatar
    Sanae
    Publié à 17:03h, 15 août Répondre

    Bonsoir, pourrait-on faire des gélules à partir des mélanges que vous proposez? si oui, combien faudrait-il en prendre par jour? A quel moment du repas les prendre(avant, après ou pendant?) merci

  • Avatar
    Jonathan
    Publié à 13:45h, 16 août Répondre

    Oui, on pourrait en prendre 1-2 capsules de 500 mg environ chacune en accompagnement avec le repas (tout de suite après par exemple), mais c’est toujours plus efficace lorsque le sens du goût est sollicité également.

  • Avatar
    Mélissa
    Publié à 16:06h, 14 mars Répondre

    Ces mélanges seraient à utiliser quotidiennement ou plutôt en période de dérangement du dosha…? Ainsi, est-il préférable à inclure dans l’alimentation plutôt que tout autre forme?

    Merci, c’est super intéressant! :)

  • Avatar
    Jonathan
    Publié à 20:40h, 16 mars Répondre

    @Mélissa : Ce sont surtout des mélanges pour le quotidien car leur effet reste marginal mais l’on ajuste toujours l’alimentation à l’état actuel, à partir des bases qui convienne à notre nature.

  • Avatar
    Anne Aubry
    Publié à 08:15h, 19 mai Répondre

    Bonjour j’ai prit connaissance de vos recettes, je suis spontanément attirée vers cette méthode et suis novice en la matière. Maintenant vos recettes proposés je comprend qu’il faut les mélanger tous ensembles mais par la suite, vous les consommés de quel façon et la fréquence. Merci Anne Aubry

  • Avatar
    Jonathan
    Publié à 06:59h, 20 mai Répondre

    @Anne : Vous pouvez les choisir en fonction de votre état selon la prédominance des doshas (vata, pitta et kapha) et les utiliser autant que possible, au goût. Il n’y pas de posologie, il s’agit d’ajouter un élément supplémentaire dans l’alimentation qui s’inscrit dans une démarche plus large.

  • Avatar
    Mme Marandola
    Publié à 21:00h, 18 janvier Répondre

    Bonjour

    Comme l’ayurvéda m’interesse, j’aimerai savoir à Montréal ou je peux trouver du ghee et d’autres produits.

    Merci infinément.

    G. Marandola
    Namasté

  • Avatar
    Jonathan
    Publié à 10:28h, 23 janvier Répondre

    @Mme Marandola : Vous trouverez du ghee au marché Jean-Talon chez Olives et Épices notamment ainsi que dans certaines petites épiceries indienne du quartier Parc Extension. Pour les produits ayurvédiques vous en trouverez quelques uns dans les magasins de produits naturels, la gamme Himalaya est disponible à mon centre ayurvédique Espace Ayurvéda (514-845-7745) et des plantes en vrac sont disponible à l’Alchimiste en herbes ainsi qu’au Carrefour Santé.

  • Avatar
    Evelyne
    Publié à 20:17h, 09 juillet Répondre

    J’ai du mal à comprendre la logique ente le dosha dominant de notre constitution et les déséquilibres des deux autres pour faire un choix. Exemple : je sais que de constitution je suis kapha. Comment fait-on quand on retrouve une partie des symptômes dans chacun des trois ? Je ne peux pas dire qu’il y en a un qui domine…Kapha est déséquilibré mais j’ai aussi un problème de « chaud’ en excès. Dommage que je sois si loin, (France, je ne trouve pas de praticien dans ma région qui plus est), je serais volontiers venue vous consulter…. Merci en tout cas pour ce partage….

  • Avatar
    Kamissa Mariko-Emejulu
    Publié à 13:11h, 07 janvier Répondre

    Article très instructif. Je suis une adepte de la médecine douce et réside au Mali actuellement. La plupart des épices citées dans votre article sont importées donc très chères. Néanmoins je vais essayer de combiner quelques unes en fonction de ma constitution (prédominance vata avec un peu de pitta et de kaffa)

  • Avatar
    Claudia
    Publié à 19:20h, 06 mars Répondre

    Merci pour cet excellent article Jonathan! Je me suis toujours soignée aux médecines douces (mon père était médecin-homéopathe) et cela fait longtemps que je m’intéresse à l’ayurvéda. Depuis près d’un an, je ne cuisine plus qu’ayurvédique (heureusement, j’adore cuisiner, expérimenter et manger :-) ), et croyez-moi, il y a des petites révolutions qui se sont passées en très, très peu de temps! Du coup, je me forme, encore et encore, pour pouvoir transmettre d’ici 2-3 ans à tout ceux qui mangent « mal » et ne comprennent pas pourquoi ils sont malades… Nous sommes ce que nous mangeons!

  • Avatar
    Fall
    Publié à 23:35h, 15 juillet Répondre

    Bonjour, j’aimerais savoir, 2 parts c’est combien en gramme ?

  • Avatar
    Jonathan Léger Raymond
    Publié à 01:02h, 22 juillet Répondre

    @Fall : cela dépend de votre choix, c’est une proportion,entre les ingrédients, de sorte qui si vous choisissez 10g pour une part, 2 parts vaudront alors 20g. Vous pouvez donc faire une petite production (environ 10 à 50 grammes par parts) ou une grosse à coup de kilos par part.

  • Avatar
    Linda
    Publié à 21:42h, 31 juillet Répondre

    Bonjour. Je suis diabétique. je suis kapha. Que puis-je prendre comme aliment ou herbes ou épices pour réguler ma glycémie? Merci d’avance de votre réponse.

  • Avatar
    France
    Publié à 11:59h, 23 janvier Répondre

    Bonjour y a t-il un endroit où je peux acheter les épices tridosha préparées et prêtes à l’emploi? Merci…

Écrire un commentaire

FORGOT PASSWORD ?
Lost your password? Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.
We do not share your personal details with anyone.