Plein d’idées pour cuisiner le chou

Chou
Photos par Mariève Savaria
J’aime mars parce qu’il annonce à la fois le printemps et le mois de la nutrition…

Et qui dit nutrition dit aussi prévention par l’alimentation. C’est ce que je fais à l’année, mais disons que pendant tout le mois de mars, je mettrai les bouchées doubles pour inspirer des idées nutritives sans négliger le goût et la saveur des plats ! C’est bien beau la santé mais c’est aussi essentiel que ce soit bon !

Parlant de nutritif, beau et bon, savez-vous cuisiner le chou ? Parce que ce gros Brassica mérite tellement plus que d’être transformé en coleslaw.

Aujourd’hui je vous propose plein d’idées pour le savourer autrement. J’en mange un par semaine minimum en hiver. Rouge, vert ou blanc, pas important, pourvu qu’il soit bien ferme et croquant.

Je vous donne deux bases de chou que vous pourrez ensuite adapter pour créer différents plats : le braisé et le mariné.

Base #1 : Chou braisé !

Choux braisé

Avec quoi ?

  • 1-2 c. à soupe d’huile d’olive de pression à froid
  • 1 oignon émincé
  • 1 c. à soupe de curcuma
  • 1 c. à thé de cari
  • 1 chou blanc émincé
  • Sel et poivre du moulin au goût
  • ¼ de tasse de vinaigre de xérès ou de cidre de pomme

Comment ?

1. Revenir l’oignon dans l’huile avec le curcuma et le cari, laisser infuser 2-3 minutes. La cuisson du curcuma dans l’huile rehausse ses arômes et augmente son pouvoir antioxydant.

2. Ajouter ensuite le chou graduellement. En cuisant, il ramollira et vous pourrez en ajouter d’autre. Cuire le chou lentement pendant une trentaine de minutes ou jusqu’à ce qu’il soit hyper tendre et bien ramolli. Saler.

3. Déglacer au vinaigre et retirer du feu. Poivrer au goût.

Facultatif : J’aime ajouter des dés de tomates ou du lait de coco au braisé pour varier sa saveur… parce que j’en mange souvent ! Mais je vous suggère de le manger «nature» la première fois.

Choux braisé

Personnellement, je le mange tel quel comme plat de résistance, Sinon en croquettes en mélangeant le braisé avec une purée de pomme de terre. Faire des galettes et les griller à la poêle 5 minutes de chaque côté.

Croquette de chou

Comme le chou braisé est déjà très bien cuit et assaisonné, vous pouvez aussi le recouvrir d’eau ou de bouillon de légumes pour avoir une soupe au chou rapide.

Soupe de chou

Réchauffer simplement et c’est prêt. Passer cette soupe au mélangeur et vous aurez un potage de chou délicieux.

Base #2 : Chou mariné !

Avec quoi ?

  • 1 chou rouge ou blanc émincé
  • Vinaigre de cidre de pomme suffisamment pour enrober le chou
  • 1 c. à soupe de sucre brut ou de sirop d’érable

Comment ?

1. Mélanger tous les ingrédients dans un grand bol et laissez-y ramollir le chou 2-3 heures à température pièce.

Avec cette base de chou mariné deux idées :

Base #2 / Idée 1 : Salade de chou mariné à l’asiatique

Salade de choux

Avec quoi ?

  • Chou mariné
  • 1 pomme ou betterave ou poire en juliennes
  • Coriandre et/ou persil frais
  • Jus de lime au goût
  • 1 c. à thé d’huile de sésame
  • 1 c. à thé d’huile d’olive de première pression à froid
  • Gomashio*

*Le gomashio est un sel de sésame. Pour le faire, vous n’avez qu’à faire griller ½ tasse de graines de sésame non décortiquées à la poêle (à sec) jusqu’à ce qu’elles de deviennent dorées et ensuite ajouter 2 c. à thé de sel de mer. Écraser ensuite au mortier ou au moulin à café.

Comment ?

1. Mélanger tous les ingrédients.

2. Ajouter des cubes de tofu grillé ou des amandes au tamari, pour un repas complet.

Base #2 / Idée 2 : Grilled cheese au chou mariné

Grilled cheese

Avec quoi et comment ?

1. Tartiner d’une mince couche de wasabi ou de moutarde de Dijon un pain entier ou garnit de graines de sésame.

2. Étendre des tranches de fromage cheddar fort ou gouda québécois

3. Garnir le pain de la salade de chou à l’asiatique et de tranches de pommes puis recouvrir d’une autre tranche de pain.

4. Faire griller à la poêle des deux côtés et écraser avec un poids pour aplatir le sandwich et faire fondre le fromage. Couper en deux et servir chaud ou tiède.

Vous voyez, chez nous on sait cuisiner le chou, et maintenant vous? J’espère au moins vous avoir donner le goût !

Bon mois de la nutrition.
Et… santé !

À propos de l'auteur

Mariève Savaria

Blogueuse, VARIÉtarienne et coach en alimentation nutritive, préventive et créative, Mariève Savaria stimule de saines habitudes alimentaires, soutient l'agriculture locale et la diversité dans l'assiette. Une source d'inspiration et d’information, pour tous ceux qui veulent développer l'art de manger de manière juste et brute, avec plaisir!

Site Web

3 commentaires

  1. Jeu de mot facile… mais merci pour ces idées choutes!

  2. Brigitte L'Heureux 15 mars 2011,

    Merveilleux légume de nos jardins, merci de ces recettes et variantes inspirantes.

  3. Le coleslaw n’est pas très répandu en France (voire inexistant), je l’ai découvert en Écosse, j’adore ça :-)
    Une autre bonne idée crue : la lacto-fermentation de chou. Ça donne de la choucroute, mais quand on le fait soi-même, c’est mille fois meilleur que la choucroute :-) Ça peut se manger chaud, mais je préfère froid, non cuit, en salade :-)

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*