Le smoothie vert

Le smoothie vert

Une recette toute légère, simplissime, économique et hypervitaminée pour partir l’année du bon pied! Pas besoin d’ingrédients difficiles à trouver ou d’équipement sophistiqué, il faut seulement un blender (mélangeur) et un peu de curiosité culinaire.

Le smoothie vert est une façon savoureuse et simple de consommer plus de légumes verts feuillus. Parfait au petit déjeuner, comme collation (les enfants aiment bien ça eux aussi !), pour se réhydrater après l’entraînement physique ou même comme repas léger.

Quand j’ai commencé à expérimenter avec les smoothies verts, ma plus grande surprise a été de découvrir à quel point ce mélange de fruits sucrés et de légumes verts feuillus pouvait être harmonieux et savoureux. Rapidement, le smoothie vert est devenu mon déjeuner favori.

Varier les verdures

Lorsqu’on découvre les smoothies verts, il est bon de commencer par des verdures à saveur douce comme les épinards, le persil ou la mâche. Éventuellement, on peut expérimenter avec les verdures plus corsées : bette à carde, laitue, feuilles de céleri, chou kale, cresson, etc. Les germinations maison sont économiques et extrêmement nutritives. En saison, les fanes de légumes comme les queues de carottes, de betteraves ou de radis et les plantes sauvages (à condition de bien s’y connaître, évidemment) sont de merveilleux ajouts au smoothie quotidien.

L’important, c’est de penser à varier les légumes verts feuillus qu’on consomme afin de profiter de tout l’éventail de bienfaits qu’ils offrent.

Des ajouts, au goût

J’ai choisi de vous présenter ma recette de base la plus simple : pomme, orange, banane et épinards. Des fruits et légumes économiques et faciles à trouver, même en hiver, même biologiques.

Il ne faut toutefois pas hésiter à ajouter ou à substituer des ingrédients, surtout lorsque c’est pour intégrer des ingrédients de saison !

Le smoothie vert

Rendement : 1 très grand verre

Ingrédients :

  • 1 pomme, le cœur enlevé mais on peut garder la pelure si elle est bio
  • ½ banane
  • 1 orange pressée
  • Entre ½ et 1 tasse d’eau
  • 1 poignée d’épinards (éventuellement, on augmente la proportion de légumes verts pour un smoothie plus nourrissant)

Méthode et préparation :

1. Bien laver les fruits et les légumes.

2. Mettre dans la jarre du mélangeur la pomme parée, la banane, le jus de l’orange avec ½ tasse d’eau. Liquéfier.

3. Ajouter graduellement les épinards et laisser tourner jusqu’ à ce que le smoothie soit bien lisse.

4. Ajouter un peu d’eau si le smoothie est trop épais.

Quelques variantes

  • Ajouter une poignée de fraises ou de framboises congelées. Fruité et délicieux !
  • Ajouter une cuillerée de graines de chanvre et de baies de goji (préalablement trempées) pour un smoothie aux superaliments.
  • Remplacer la pomme par une quantité équivalente de morceaux de mangue ou d’ananas.
Plus à propos de :
Julie Belzil
julie.belzil@gmail.com

Blogueuse culinaire, Julie Belzil partage ses recettes et sa passion pour l'alimentation saine et vivante sur le Web.

7 commentaires
  • Annick Guenette
    Publié à 00:50h, 28 juillet Répondre

    Merci pour cette fantastique recette de base!

  • Regis Tremblay
    Publié à 23:46h, 02 août Répondre

    Est ce qu’on peut en préparer d’avance ou combien de temps se conserve-t-il sans perdre ses nutriments ?

  • Smoothia
    Publié à 13:08h, 23 août Répondre

    Normalement, le mieux est de consommer le smoothy dès qu’il est prêt, car les éléments importants s’en vont.

    D’ailleurs, le mieux est de manger les aliments entiers.

    Victoria Boutenko préconise de boire un litre de smoothy par jour, et d’en bien insaliver chaque bouchée, en plus de son alimentation ordinaire. Si l’on a une maladie dégénérative, elle conseille de consommer 2 litres de smoothies par jour.

    Donc, je pense que faire tant de smoothy à l’avance n’est pas judicieux, même si elle affirme qu’ils peuvent se conserver 48 h, me semble-til.

    Pour ce qui concerne les épinards, il me semble que Albert MOSSERI les déconseille, car acidifiants. Le lui redemander par téléphone ou s’informer en lisant ses livres : http://www.hygiénisme.org

  • Paul Thomassin
    Publié à 12:55h, 27 mars Répondre

    Le smoothie vert : merveilleux au gout , merveilleux pour la santé. J’ai 75 ans et de plus en plus vivant . Merci et bonne chance a tous et toute qui pensent santé.

  • Laura
    Publié à 21:39h, 18 janvier Répondre

    J’adore les smoothies verts, je vis en Californie et en bois souvent. Ici nous les faisons avec une salade aux super pouvoirs : la Kale (qui peut être remplacée en France par des épinards) Ma recette est ici: http://initialsla.com/fr/francais-samedi-gourmand-milk-shake-californien/
    Laura

  • ROSELINE
    Publié à 11:41h, 19 février Répondre

    Bonjour je souffre de colite et parfois de remontée acide avec quoi puis je faire les smoothies verts svp? Merci de votre aide

    • Julie Belzil
      Publié à 12:19h, 22 février Répondre

      Bonjour Roseline,
      je vous donne mon point de vue, mais je vous conseille fortement d’y aller en vous fiant aux réactions de votre corps. Je conseillerais de ne pas ajouter de source de protéine (lait d’amandes, graines de chanvre) parce qu’elles sont beaucoup plus longues à digérer que le reste du smoothie, ce qui fait que le smoothie passerait trop de temps dans l’estomac.
      Je recommanderais aussi d’y aller avec des smoothies simples pour commencer, du genre banane-orange-épinards afin de voir comment le corps réagit. Certaines verdures peuvent être moins digestes, comme le chou kale ou augmenter le risque de remontées acides, comme la menthe, votre corps vous dira s’il les tolère ou non.
      Mieux vaut aussi éviter de boire 1 litre de smoothie d’un coup. À petite gorgée et bien insalivé il sera encore plus bénéfique.
      J’espère que les smoothies verts vous soulageront!

Écrire un commentaire