Abécédaire du diabète, D : desserts maison, dix groupes alimentaires végétaux, dormir

Abécédaire du diabète - dormir

Bien traiter son diabète peut être l’histoire de toute une vie. Une lettre à la fois, cet abécédaire offre des conseils pour faciliter la vôtre.

Nous voici rendu au « D », la première lettre du mot diabète, pour nous rappeler l’importance de prendre notre maladie au sérieux. D, c’est aussi la première lettre de danser. Faîtes les liens que vous voulez !

Pour lire les articles précédents : 
A | B | C

Desserts maison

En entendant le mot diabète, nous imaginons souvent une table remplie de desserts alléchants. C’est plus fort que nous : la maladie des taux de sucre trop élevés nous rappelle les gâteaux, pas les salades. Le meilleur dessert des diabétiques, tout le monde le sait, c’est l’absence de dessert. Mais notre quotidien est assailli par les offres de sucreries : il faut une volonté de fer pour ne pas y succomber.

Mon truc pour limiter mes besoins en insuline : prioriser les desserts maison et ce, pour deux raisons. D’abord, comme il faut les cuisiner et que cuisiner prend du temps, ça limite les dégâts ! Ensuite, parce que cuisiner, c’est choisir ses ingrédients. C’est à nous alors de ne sélectionner que les bons ! Les bons, c’est-à-dire ceux qui favorisent la santé, soit ceux qui sont végétaliens, peu sucrés, et constitués d’ingrédients entiers.

Vous pouvez donc dès aujourd’hui cuisiner vos recettes préférées et suivre ces trois conseils :

1. Remplacer les ingrédients d’origine animale par des ingrédients d’origine végétale
Substituer le lait, le fromage, le beurre, les œufs et la crème d’origine animale par du lait, du fromage, du beurre, des liants et de la crème d’origine végétale, et utiliser des noix, avocats, huiles, tofus, etc. Ce site web et le vaste internet regorgent de recettes pour vous initier.

2. Diminuer puis éliminer le sucre
Diminuer graduellement la teneur en sucre de nos recettes habituelles, en commençant par la moitié, puis le 2/3, puis le 3/4, etc. L’objectif est de changer ses goûts afin de ne plus rechercher le goût du sucre, et de remplacer celui-ci par de la pâte de fruits séchés, dattes, figues ou raisins secs. La stevia en poudre ou en extrait liquide peut aussi être utilisée. Tous les autres édulcorants, naturels ou chimiques, peuvent être évités sans regret !

3. Remplacer les ingrédients raffinés par des ingrédients entiers, complets
Vous pouvez aussi commencer graduellement en ajoutant de la farine entière à vos farines blanches. Peut-être qu’à la longue, vous finirez comme moi par trouver que les farines blanches, que ce soit en pâtes, en pains, en couscous ou en gâteaux, ne goûtent rien et leur préférer les ingrédients complets.

On peut cuisiner toutes sortes de biscuits secs, mous, muffins, gâteaux, tartes, croissants, et crêpes en suivant ces trois conseils. On commence même à en trouver dans certaines épiceries biologiques. Il convient toutefois de se rappeler qu’un bon repas n’a pas besoin de se terminer par un dessert pour être appréciable. La règle d’or : le moins le mieux !

Dix groupes alimentaires végétaux

Depuis que j’ai eu connaissance de plusieurs cas de diabète de type 2 renversés suite à l’adoption du végétalisme, je fais allègrement l’apologie d’une alimentation végétalienne. En revanche, je ne souhaite induire personne en erreur. Des frites et des chips, c’est végétalien sans être très sain à long terme. Il est essentiel de ne pas tomber dans le piège de retirer la viande, le fromage et les œufs de son assiette sans ajouter des aliments végétaux qui fourniront leurs nutriments (et bien d’autres). J’en suis venue à classer tous les aliments en dix groupes alimentaires végétaux :

  • Les légumes
  • Les fruits
  • Les légumes verts feuillus
  • Les légumineuses
  • Les céréales complètes
  • Les noix et graines, les huiles
  • Les algues
  • Les champignons
  • Les épices et fines herbes
  • Les suppléments (au minimum Vitamine B12, Vitamine D)

Consommer régulièrement de chacun de ces groupes comble tous nos besoins nutritionnels. Notez que le sucre blanc, l’alcool, les boissons gazeuses et plusieurs autres « cochonneries » véganes n’entrent pas dans mes catégories. Libre à toustes d’en consommer bien sûr, mais le moins le mieux.

Pour plus d’infos, vous pouvez lire mon article sur les dix groupes alimentaires végétaux.

Dormir

Le corps bien reposé effectue mieux toutes ses fonctions. L’esprit bien reposé prend des décisions plus éclairées. Avez-vous remarqué que vos glycémies sont plus difficiles à équilibrer lorsque vous dormez moins ou moins bien? En fin de journée bien remplie, il est également moins aisé d’être calme ou discipliné.e. Le seul remède contre la fatigue, c’est de dormir. Toutes les boissons énergisantes du monde, même naturelles, ne remplaceront jamais une bonne nuit de sommeil, ou une sieste au bon moment.

Comment faire pour rattraper nos années de sommeil perdu par des emplois du temps trop chargés et nos situations stressantes? Les solutions sont aussi nombreuses que nos situations. Usez d’imagination ! Personnellement, j’ai choisi de travailler moins, de dépenser mieux, de faire du vélo, de passer plus de temps en forêt, plus de temps entre personnes et moins avec les machines. De dire non, de reporter parfois, de faire moins. À chacun.e ses choix bien entendu, mais pour moi, une vie saine et heureuse n’a pas de prix. 

Et vous, quelles solutions vous apporteront la qualité de sommeil souhaité ? Quels autres D vous aident dans le traitement de votre diabète ?


Plus à propos de :
,
Isis Gagnon-Grenier
isisgagnongrenier@gmail.com

Isis Gagnon-Grenier, Diabétique et joyeuse, auteure du livre Diabète Choisir la vie et traiteur écologiste spécialisée dans les mets végétaliens, est passionnée par la santé! Pas juste la sienne: celle de tout le monde. C'est pourquoi elle s'intéresse activement au sort de chaque être humain, animal, plante, écosystème et société. Elle fait la promotion de modes de vie durables, équitables, véganes, et partage facilement son intérêt pour le traitement autonome des maladies, la nature, l'agriculture biologique, la résilience, le transport actif, et l'empathie.

Pas de commentaires...

Écrire un commentaire