Bouchées craquantes d’amarante soufflée au caramel et aux noix

Bouchées d'amarante soufflée au caramel et aux noix

Une autre pseudo-céréale qui fait son chemin en popularité ces temps-ci. L’amarante, ça vous dit quelque chose?

Une histoire d’amour à faire pâlir d’envie…

C’est surement le plus petit grain d’entre tous en format, mais côté nutritif, il en surpasse plus d’un. Avec tous les avantages des pseudo-céréales comme la richesse des protéines, ce grain est sans gluten et profite aussi de la présence significative de plusieurs minéraux comme le calcium, le fer et le magnésium. Tout comme le quinoa et le sarrasin, l’amarante se germe aussi très bien.

Bouchée d'amarante soufflée au caramel et aux noix

Coup de coeur pour l’amarante soufflée!

Personnellement, j’ai toujours fait des gruaux avec l’amarante parce qu’à la cuisson sa texture devient très collante ce qui la rend beaucoup moins polyvalente que ses frères et soeurs. Alors la vraie révolution de l’amarante dans ma cuisine, c’est le jour où je l’ai éclaté ! Le popcorn d’amarante consiste à faire gonfler ses graines comme on le fait avec le maïs. Cette technique m’a littéralement fait tomber en amour avec ce grain. D’utilisation fonctionnelle strictement pour ses propriétés son usage est devenu une histoire d’amour. La technique est romantique et son résultat est à faire craquer.

Bonne Saint Valentin à tous!

Bouchées d'amarante soufflée au caramel et aux noix
 
Préparation
Cuisson
Temps total
 
Faire éclater l'amarante soi-même, c'est si facile! Commencer par bien faire chauffer un petit chaudron à feu moyen vif. Déposer une petite quantité de grains pour couvrir le fond. Brasser un peu le chaudron pour faire bouger les grains. Si votre chaudron est assez chaud, les grains prendront de 3 à 4 secondes pour éclater. Mettre un couvercle pour ne pas laisser s'échapper les grains qui éclatent. Lorsque la majorité de vos grains sont blancs et éclatés, transvider dans un bol. Continuer le processus jusqu'à ce que vous ayez la quantité désirée
PAR:
PORTIONS: 4
INGRÉDIENTS
  • 1 tasse d’amarante soufflée
  • ½ tasse de noix de coco non-sucrée
  • ½ tasse de cajous
  • ½ tasse d’amandes
  • 2 c. à soupe de sirop d'érable
  • 2 c. à soupe de sirop de riz brun
  • ¼ c à thé de poudre de vanille ou d’essence de vanille
  • ¼ c. à thé de sel
  • ¼ c. à thé épices chai masala (facultatif)
  • ¼ tasse de canneberges séchées
  • ¼ tasse de mûres blanches ou de canneberges ou de raisins secs
MÉTHODE
  1. Préchauffer le four à 350 °F.
  2. Dans un bol, mélanger le sirop d'érable, le sirop de riz brun, la vanille et le sel.
  3. Ajouter les noix et l'amarante soufflée.
  4. Bien mélanger et déposer la préparation (sans trop l'amincir) sur une plaque tapissée de papier parchemin.
  5. Cuire 10 minutes et ajouter les fruits séchés en appuyant fermement sur le mélange pour faire coller les fruits séchés.
  6. Cuire 5 minutes de plus.
  7. Laisser refroidir et casser en morceaux.
NOTES ET ASTUCES
Conserver l'amarante soufflée dans un contenant hermétique pour plusieurs semaines.

L'amarante soufflée se saupoudre à des céréales granolas, enrobe vos boules d'énergie et s’ajoute à vos recettes de barres tendres.
Dominique Dupuis
dom@larmoireduhaut.com

Dominique Dupuis de L'Armoire du Haut enseigne la saine alimentation et vulgarise la nutrition par le biais de différents ateliers pratiques. Ce sont d'abord et avant tout l’utilisation d’aliments de qualité, peu ou pas transformés et le plus naturel possible qui sont prônés.

3 commentaires
  • Jessie
    Publié à 18:58h, 16 février Répondre

    Bonjour,est-ce qu’on met un peu d’huile dans le fond de notre casserole ou on fait éclater l’amarante sans huile? Pourrait-on faire la même chose avec le quinoa ou bien c’est une technique différente?

    Merci beaucoup!

  • Dominique
    Publié à 09:19h, 07 décembre Répondre

    Allo Jessie. Excuse moi je n’avais pas vu ton commentaire avant maintenant. On fait éclater à sec, pas besoin d’huile. Oui, le quinoa peut aussi s’éclater avec cette même méthode.

  • jonathan
    Publié à 17:37h, 24 avril Répondre

    Est-ce qu’ont doit le faire tremper avant de l’éclater ou on le fait avec les grains secs ?

Écrire un commentaire