Crème de chou-fleur et amandes à l’indienne

Crème de chou fleur & amandes à l'indienne | Laurence Bertrand

L’hiver installé, rien de tel que se réchauffer autour d’un bol fumant de soupe. Plus qu’un simple potage, je vous propose d’introduire un crucifère souvent délaissé, et ce pour diverses et parfois fausses raisons, j’ai nommé le chou-fleur.

Pourtant esthétiquement très beau lorsqu’il est tout juste rincé sous l’eau claire, sa blancheur crémeuse est simplement irrésistible, selon moi. Veillez à le choisir bio mais aussi très frais. Les fleurettes doivent être fermes et les feuilles, également comestibles, vertes et gonflées d’eau. Ne triez pas et ne jetez pas les précieuses feuilles dont les propriétés nutritionnelles sont équivalentes à celles des fleurettes. Intégrez-les à la recette.

Nutritif, le chou-fleur!

L’image du chou-fleur est régulièrement entachée de préjugés (odeur et goût prononcés), qui nous écartent de tous les bienfaits nutritionnels que ce chou contient. Il est en effet riches en vitamines (C notamment mais également B5, B6, B9 et K) et minéraux (phosphore, potassium, manganèse) et possèdent une forte teneur en nutriments antioxydants, prévenant notamment le développement de certains cancers et autres maladies chroniques. Comme tous les légumes, il est riche en fibres et permet ainsi de contrôler son poids (d’autant qu’il est très pauvre en calories et en graisses précisément) en participant au confort intestinal.

Comment l’apprivoiser?

Il est important de privilégier une cuisson respectueuse des aliments afin d’en conserver tous les bienfaits pour la santé. Mieux, consommer le chou-fleur cru. En salade, en taboulé (remplacer la semoule de blé ou le boulgour par des fleurettes légèrement mixées et vous obtiendrez une belle semoule de chou fleur blanche-laiteuse), dans un fond de tarte crue, recouverte d’un pesto ou d’une simple sauce tomate et de crudités ensoleillées, par exemple. Il sera ici cuit quelques minutes à la vapeur.

Crème de chou-fleur & amandes à l'indienne
 
Préparation
Cuisson
Temps total
 
Mixé et enrobé de douces et chaudes épices indiennes et plongé dans la purée d'amandes blanches, le chou-fleur perd son goût prononcé et s'adoucit considérablement. La mousseline obtenue devient crémeuse grâce à l'ajout de quelques amandes émondées. Les enfants adorent!
PAR:
PORTIONS: 4
INGRÉDIENTS
  • 1 chou-fleur
  • 2 à 3 petites pommes de terre
  • 1 gousse d'ail
  • ½ oignon rouge
  • 2 à 3 cuillères à soupe de lait végétal (neutre, type soja)
  • 10 amandes émondées
  • 1 cuillère à soupe bombée de beurre d'amandes
  • 1 cuillère à soupe de levure alimentaire
  • 1 cuillère à thé de bouillon de légumes en poudre
  • 1 cuillère à thé de cumin moulu
  • 1 cuillère à thé d'épices indiennes garam masala
  • ½ cuillère à thé de coriandre moulue
  • 1 cuillère à thé de sirop d'érable
  • ½ clémentine
  • Huile végétale
  • Sel & poivre (ou 1 pincée de piment moulu, au choix)
Pour servir :
  • 1 cuillère à soupe de crème végétale au choix
  • 1 filet de sirop d'agave
  • 1 pincée de paprika fumé
  • 1 pincée de graines de cumin
  • Feuilles de basilic vertes et/ou pourpres
MÉTHODE
  1. Rincer le chou-fleur, l'égoutter et décortiquer les fleurettes.
  2. Peler les pommes de terre, l'ail et l'oignon. Couper grossièrement les premières et finement l'ail et l'oignon.
  3. Cuire à la vapeur le chou-fleur et les pommes de terre 10 minutes environ.
  4. Dans une poêle huilée, faire revenir l'ail et l'oignon avec une cuillère de sirop d'érable. Laisser dorer jusqu'à ce que les lamelles soient fondantes.
  5. Égoutter soigneusement le chou-fleur puis les pommes de terre.
  6. Placer les légumes (chou-fleur, pommes de terre, ail et oignon) dans la cuve du mélangeur et ajouter les épices ainsi que les amandes émondées (préalablement trempées si le mélangeur n'est pas assez puissant). Verser le lait végétal et incorporer la purée d'amandes blanches. Mixer jusqu'à obtention d'une mousseline lisse et épaisse. Verser le jus de clémentine et mixer de nouveau.
  7. Répartir dans des bols de service. Verser un filet de crème végétale puis un autre léger de sirop d'érable. Parsemer d'épices au choix et/ou de quelques herbes fraiches (basilic, coriandre).
NOTES ET ASTUCES
Conservation

Comme tous potages, la crème de chou-fleur se conserve au frais 48h minimum, hermétiquement fermée. La légère odeur de la recette finalisée peut déranger certains. Mieux vaut tout consommer et se régaler pendant que c'est chaud!

Astuce

Utiliser quelques châtaignes dorées à l'érable ainsi qu'une boisson végétale de noisettes ou également de châtaignes (à la place de celle de soja, neutre, associé aux épices ici) et ajouter quelques champignons pour retrouver les saveurs automnales.
Laurence Bertrand
laurence.bertrand8@gmail.com

Laurence Bertrand défend une cuisine saine depuis toujours et 100% végétale depuis quelques années déjà. Une cuisine inventive et pas ennuyeuse, une cuisine variée de tous les jours, une cuisine du monde et souvent épicée. Elle partage ses expériences culinaires sur son blog Petits repas [GREEN] entre amis où elle joue avec les produits et crée en fonction de ses envies. Elle est l'auteure de Flocons d'avoine & d'ailleurs paru aux Editions La plage en juin 2014.

4 commentaires
  • Marie-Christine
    Publié à 05:57h, 06 février Répondre

    Bonjour,

    La recette a l’air fameuse, je vais la tester … mais je me demandai à quel moment incorporer la levure dans la préparation .. et surtout est-elle bien utile ?

    Merci de votre retour.

    Marie-Christine

  • Caroline
    Publié à 16:47h, 09 février Répondre

    Cela me semble délicieux ! mais que d’ingrédients ! du coup, on ne “noie” pas les infos ? en bouche ?
    Je crois que je vais goûter avant d’ajouter TOUT !

  • Mathilde
    Publié à 19:38h, 07 juillet Répondre

    La photo m’a vraiment donné envie! Et c’est une superbe idée d’ajouter les oignons revenus dans le sirop d’érable!! Par curiosité gustative, j’ai tenté de remplacer les pommes de terre par une patate douce…! Grossière erreur de ma part! La soupe est devenue toute orange… Et sinon, point positif, avec les chaleurs estivales, j’ai mangé cette recette froide, comme un gaspacho, c’était très bon aussi!

    • Laurence
      Publié à 13:24h, 11 août Répondre

      Excellente idée ! Merci pour votre retour Mathilde. Bel été à vous.

Écrire un commentaire