Malaï Koftas végétaliens à la courge

Malaï Koftas végétaliens à la courge

Après mon voyage en Inde j’ai adapté tout plein de recettes végétariennes pour les apprécier sans produits laitiers…

Il est intéressant ici de mentionner que l’Inde compte plus de végétariens en son pays que tout le reste du monde et que la plupart sont lacto-végétariens.

Un de mes plats préféré en Inde était le Malaï Kofta (le malaï est une sauce à la crème épicée et le kofta une petite boulette). J’en raffolais de ce plat typique mais il faut bien le dire qu’il est riche et difficile à digérer. J’ai donc allégé et véganisé la recette; mon estomac ne s’en porte que mieux et de surcroît j’ai réussi à y intégrer un de mes légumes favoris en abondance en ce moment, la courge.

La recette : Malaï Koftas végétaliens à la courge

Ingrédients pour les Koftas :
  • 3 tasses de courge butternut rapées
  • 2 c. à thé de graines de fenouil
  • 2 c. à thé de grains de coriandre
  • 1 c. à thé de piments chili en flocons
  • 1/4 tasse de graines de lin moulues
  • ¼ tasse de noix hachées
  • 2 c. à soupe de raisins séchés, hachés
  • Sel et poivre au goût
  • Huile pour la cuisson
Ingrédients pour la sauce Malaï :
  • ¼ tasse de noix de cajou trempées dans ¾ tasse de lait d’amande
  • 1 c. à soupe de sirop d’érable
  • 2 petits oignons
  • 3 gousses d’ail
  • 2 cm. de gingembre
  • 2 c. à soupe d’huile d’olive
  • 1 c. à thé curcuma
  • 1½ c. à thé coriandre en poudre
  • 1 tasse de tomates en purée
  • 1 c. à table garam masala
  • Sel et poivre
Préparation pour les koftas :

1. Déposer votre courge râpée dans un bol

2. Moudre les graines de fenouil et de coriandre et mélangez-les avec la courge en incorporant les piments chili en flocons

3. Ajouter la graine de lin et laisser reposer pour bien lier le tout

4. Ajouter les noix et les raisins séchés hachés

5. Former des boules avec vos mains en compressant fermement et non pas en les roulant entre vos deux paumes

6. Dans un poêlon, chauffer l’huile et cuire la boulette de tous les côtés jusqu’à ce qu’elles soient dorées

7. Déposer sur un essuie-tout pour absorber l’excédent d’huile et réserver

Préparation pour la sauce :

1. Faire tremper les noix de cajou dans le lait pendant environ une heure pour ensuite les réduire en purée avec le sirop d’érable

2. Dans la jarre du robot culinaire déposer l’oignon, l’ail et le gingembre et réduire en purée

3. Faire chauffer l’huile dans une poêle et faire revenir la pâte d’oignon de gingembre et d’ail à feu moyen pendant environ 10 minutes ou jusqu’à ce que la pâte commence à changer de couleur

4. Ajouter le sel et le curcuma

5. Ajouter la coriandre en poudre et la purée de tomates

6. Faire cuire pendant 10 minutes ou jusqu’à ce que toute l’eau de la tomate soit évaporée

7. Maintenant, vous pouvez ajouter votre lait d’amande et de cajou

8. Bien mélanger et finalement ajouter vos épices (garam masala) en poudre

9. Remuer à nouveau

10. Ajouter environ 1 tasse d’eau et laisser mijoter à feu doux pendant quelques minutes (si vous aimez votre sauce plus claire, ajouter plus d’eau)

Incorporer ensuite les boules koftas et réchauffer doucement. Déguster vos koftas avec des chapatis ou du riz brun basmati ! Ou encore servez vous en pour faire un sandwich aux boulettes indienne.

Plus à propos de :
,
Dominique Dupuis
dom@larmoireduhaut.com

Dominique Dupuis de L'Armoire du Haut enseigne la saine alimentation et vulgarise la nutrition par le biais de différents ateliers pratiques. Ce sont d'abord et avant tout l’utilisation d’aliments de qualité, peu ou pas transformés et le plus naturel possible qui sont prônés.

11 commentaires
  • Ôna
    Publié à 15:05h, 11 octobre Répondre

    Je ne connaissais pas ce plat mais il me plaît déjà car je suis en pleine immersion (et en plein perfectionnement !) dans la cuisine indienne végétalienne. Merci pour ce partage.

  • Didie
    Publié à 05:21h, 25 janvier Répondre

    Bonjour,

    Pouvez me donner une idée du poids de votre courge au départ svp ?
    Merci par avance,

    Didie

  • Dominique
    Publié à 20:51h, 03 février Répondre

    Bonjour Didie,
    J’ai maintenant indiqué la quantité de courges en tasses pour plus de précision. Merci de votre commentaire.
    Dominique

  • Didie
    Publié à 02:07h, 25 février Répondre

    Bonjour Dominique,
    Désolée je ne vois votre réponse que maintenant !
    Merci beaucoup pour celle ci !
    Didie

  • Marilyn
    Publié à 18:43h, 10 novembre Répondre

    C’était délicieux! :D Merci pour cette recette très originale!

  • Nikos
    Publié à 01:50h, 27 février Répondre

    Merci pour cette super recette!

    J’ai raté les koftas (pas assez liés), ils se sont désagrégés dans la sauce, mais c’était quand même délicieux!

    Auriez-vous des conseils pour que je puisse améliorer les koftas la prochaine fois?

    Encore merci.

  • Dominique
    Publié à 09:40h, 15 mars Répondre

    Bonjour Nikos,
    C’est certain que les boulettes sont fragiles et que de les ajouter à la sauce qu’à la dernière minute aide. Par contre, elles sont suposées être quand même fermes. Tu dois t’assurer de modeler la boulette fermement, d’avoir la bonne quantité de graines de lin et d’avoir râpé la courge assez finement.

    Bonne chance

  • Caroline Laflamme
    Publié à 14:08h, 03 août Répondre

    Cette recette est pour combien de personne? Merci!

  • Dominique
    Publié à 09:19h, 04 août Répondre

    Caroline ca dépend. Est-ce en plat principal? Si oui, servi avec riz et autres légumes plus chapati? En accompagnement d’autres currys comme il le font en Inde? Dépendamment aussi de quel grosseur sont vos boulettes. Disons au moins 4 personnes mais potentiellement plus 6 portions.

  • Alexyna
    Publié à 16:08h, 02 mars Répondre

    Doit-on laisser le lait d’amande avec les noix de cajou et le sirop d’erable ou jeter le lait une fois les noix de cajou ramollis ?

  • Dominique
    Publié à 01:01h, 07 mars Répondre

    @Alexyna. L’étape #1 de la sauce – » Faire tremper les noix de cajou dans le lait pendant environ une heure pour ensuite les réduire en purée avec le sirop d’érable » implique que les cajous soient broyés au mélangeur avec le lait.. Bonne chance

Écrire un commentaire